C’est avec fierté que le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) vous présente la version 2006 de Drogues : savoir plus, risquer moins. Ce petit livre d’information sur les drogues figure, depuis 2001, parmi les livres les plus populaires au Québec avec 125 000 exemplaires vendus. Cet engouement témoigne de l’intérêt de la population et de son besoin d’avoir, à portée de main, un document d’information sur les drogues qui peut facilement être consulté et compris.

Les drogues, au sens large du terme, font partie de la vie et de la culture de toutes les civilisations depuis l’Antiquité. Elles peuvent soulager la douleur ou les symptômes d’une maladie (morphine), corriger un déséquilibre psychologique (antidépresseurs) ou augmenter les performances d’un athlète (stéroïdes). Elles peuvent également provoquer un état de mieux-être (alcool) ou procurer des sensations extrêmes (LSD), d’où leur grand pouvoir de séduction.

Mais nous connaissons tout aussi bien le côté sombre de ces substances. Elles peuvent entraîner une dépendance, conduire en prison, provoquer des comportements incompatibles avec la vie en société ou causer des déséquilibres pires que ceux qu’elles voulaient d’abord corriger. Elles peuvent aussi perturber l’économie d’un pays, nourrir le crime organisé et avoir des conséquences dramatiques sur le fonctionnement de la société, engendrant des coûts sociaux incalculables.

Sans prétendre résoudre toutes ces questions, nous avons choisi, dans cet ouvrage, de transmettre une information qui se veut la plus objective et la plus actuelle possible, en espérant susciter des discussions, combler des lacunes au niveau des connaissances et corriger les idées préconçues qui foisonnent un peu partout, particulièrement chez les jeunes, au moment où ils font face à des choix dont ils ne peuvent encore mesurer les conséquences.

Nous souhaitons rappeler que le livre Drogues : savoir plus, risquer moins a d’abord été publié en France, en 2000 par la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT). Une nouvelle version de cet ouvrage a été publiée en 2006 et nous tenons à remercier chaleureusement monsieur Didier Jayle, président de la MILDT et monsieur Philippe Lamoureux, directeur général de l’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé, qui nous ont généreusement donné accès à cette nouvelle version.

Nous profitons de l’occasion pour remercier le ministère de la Santé et des Services sociaux d’avoir accepté de contribuer financièrement à cette nouvelle édition. Nous voulons également remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont collaboré à la mise à jour de ce document de référence qui favorisera, nous en sommes persuadés, une meilleure compréhension des phénomènes liés à la présence des drogues dans notre société.

Rodrigue Paré
Président
Centre québécois de lutte aux dépendances