Accueil Qui sommes-nous? Plan du site Contactez-nous
Ajouter ce site à vos favoris

1 Montréalais sur 7 consomme de l’alcool de manière excessive.
Une consommation excessive, c’est 6 consommations ou plus chez les hommes (5 chez les femmes), au cours d’une même occasion, au moins 12 fois dans l’année.
Source : Enquête TOPO 2012 de la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.

 
Nouveautés


La Maison Jean Lapointe restera dans le Vieux-Montréal
La Maison Jean Lapointe est devenue officiellement propriétaire des Cours Saint-Pierre, l'immeuble du Vieux-Montréal où est établi depuis plus de 30 ans le centre d'aide aux gens aux prises avec des problèmes de dépendance....
Pour lire la suite
 
Drogue: la vérité, toute la vérité aux enfants ?
Leur avez-vous déjà dit que oui, le pot fait planer, mais que non, en fumer, ce n'est pas la meilleure idée? Oui, à vos enfants, ceux-là mêmes que vous croyez à tort si jeunes encore. C'est pourtant ce que prônent les experts en la matière. Dire la vérité, toute la vérité, aux enfants. Et ce, dès le primaire. Parce qu'il n'y a pas d'âge pour être bien informé. Encore moins pour prendre des décisions éclairées.
LaPresse.ca
 
Éduc'alcool - Calculateur de taux d'alcoolémie
testÉduc'alcool a mis au point cet instrument pratique qui permet, idéalement à l'avance, mais aussi en cours de soirée, de calculer son taux d'alcoolémie en fonction de la quantité d'alcool qu'on prévoit consommer, de la contrôler et de prendre ainsi des décisions éclairées.
 
 
CAMH collabore avec une clinique de médecine familiale pour offrir un dépistage génétique
Une première au Canada : Les personnes atteintes de troubles psychiatriques et traitées dans une clinique de médecine familiale se verront désormais proposer un dépistage génétique destiné à évaluer comment elles répondraient à un traitement médicamenteux. En collaboration avec CAMH, le Thornhill Medical Centre concrétise la promesse d’une médecine individualisée.
Pour lire la suite
 
Drogues et médicaments contrefaits potentiellement dangereux en circulation
Le 6 mai 2013, la Direction de la protection de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux a été informée par la Direction régionale de santé publique de Montréal d’une importante saisie de drogues et de médicaments contrefaits réalisée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans un laboratoire clandestin. Ce laboratoire fabriquait d’importantes quantités de comprimés de médicaments et de drogues pour le trafic au Québec, mais également à l’extérieur du Québec, notamment par l’entremise d’Internet.
Télécharger le PDF
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 5 sur 29