pepe oyunlari helikopter oyunlari Porno HD Porno Porno Sex izle porn porno porno izle escort istanbul sex hd sex porno izle sex hikayeleri
Toxquebec - Toxquebec

Accueil Qui sommes-nous? Plan du site Contactez-nous
Ajouter ce site à vos favoris

Le 24 octobre 2013, Santé Canada a organisé une journée de réflexion consacrée à la problématique de la co-consommation des boissons énergisantes et de l’alcool. S’y sont retrouvés des intervenants de tous les horizons, dans le but de réfléchir à l’éducation et à la sensibilisation à la problématique du mélange alcool-boissons énergisantes. Source : Site Web d'Éduc'alcool, section Faits.

 
Questions Réponses

Retour     

Votre question :

Je suis intervenante et un client me demande de quelle façon sa consommation de cannabis peut interférer avec la qualité de son sommeil et la qualité de ses rêves. Je n'arrive pas à trouver de réponse sur le Net. Êtes-vous en mesures de m'aider?

Martine, 26 - 35 ans, F
St-Jérôme


Notre réponse :
Le cannabis est un perturbateur du système nerveux central, donc différents effets sur le sommeil ou les rêves sont possibles. Il est vrai cependant que cet effet de la consommation de cannabis est peu connu et documenté. Le cannabis entraîne généralement un état de relaxation et chez certains sujets plus sensibles (ou à forte dose) peut causer la somnolence alors qu’il peut être un excitant pour d’autres. Plus précisément, on s’accorde à dire que son usage favorise le sommeil lent profond, et réduit la phase du sommeil paradoxal.

Les liens entre la qualité du sommeil et la consommation ne sont pas clairement établis. Mais on peut supposer qu’à la longue, l’effet dépresseur de la consommation chronique de cannabis peut affecter le sommeil de la même façon que tout état dépressif, par exemple l’hypersomnie ou l’insomnie. L’insomnie pourrait aussi être un symptôme du sevrage au cannabis.

Pour ce qui est des rêves, le recherches suggèrent que le cannabis aurait un effet inhibiteur sur le souvenir des rêves et que le sevrage serait marqué par un retour de rêves plus vivaces.

Toxquebec.com

Source(s) :
- «Les psychotropes : Pharmacologie et toxicomanie» (2002), sous la direction de Louis Léonard et Mohamed Ben Amar, Les Presses de l’Université de Montréal.
- «Sommeil et médecine générale»
Retour     


Vous avez une question ? Cliquez ici pour soumettre votre question



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.