Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/toxquebec.com/httpdocs/mambots/system/jfdatabase.systembot.php on line 115
Toxquebec - Toxquebec

En 2009, chez les jeunes de 15 à 24 ans, la consommation de l'une ou l'autre des cinq drogues illicites suivantes : cocaïne ou crack, amphétamines, hallucinogènes, ecstasy et héroïne, au cours des 12 derniers mois, est passée de 11,3%, en 2004 à 5,5%.
Source : Santé Canada, Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues (ESCCAD), 2009
 
Questions Réponses

Retour     

Votre question :

Mon fils de 43 ans vient enfin d'avouer qu'il a un problème de cocaïne depuis les 7 dernières années. Il a perdu son emploi le mois dernier ainsi que l'usage de la voiture (trop de contraventions non-payées). Il a commencé sa cure à Jellinek lundi dernier et il a volontairement accepté que ses deux parents l'accompagnent dans sa démarche. J'ai payé une énorme dette pour qu'il ne déclare pas faillite et ne perde pas sa maison. Je m'aperçois qu'il est déjà allé se servir à la Caisse malgré toutes ses promesses. Quoi faire pour l'aider de façon responsable?

Bobinette, 60+ ans, F
Ottawa


Notre réponse :
Bravo d’accompagner votre fils dans cette démarche. Par contre, il ne faut jamais perdre de vue que la réadaptation peut être un long processus ponctué de rechutes, et qu’un toxicomane à souvent besoin d’être confronté à des pertes et des conséquences pour changer définitivement ses comportements. La meilleure façon de l’aider de façon responsable serait donc de ne pas lui éviter ces conséquences, que ce soit faire faillite ou perdre sa maison; les choses auront peut-être besoin d’aller jusque là pour qu’il se motive au changement, et malgré vos bonnes intentions vous ne l’aidez pas en épongeant ses dettes. Il serait important de ne plus lui donner accès à vos finances afin de ne pas contribuer malgré vous au problème. La cocaïne est une drogue coûteuse et il ne pourra s’en procurer s’il n’a pas d’accès facile à de l’argent.
 
Par ailleurs n’hésitez pas à aller chercher de l’aide pour vous-même, de nombreux centres offrent des services d’aide et conseils aux parents, et vous pouvez joindre un groupe d’entraide de type «Al-Anon» pour proches de toxicomanes.
 
Bonne chance!
 
Toxquebec
Retour     


Vous avez une question ? Cliquez ici pour soumettre votre question



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.


 

Conception & réalisation du site par HPJ