Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/toxquebec.com/httpdocs/mambots/system/jfdatabase.systembot.php on line 115
Toxquebec - Toxquebec

Entre 2002 et 2008, une diminution est observée, tant dans la proportion de joueurs occasionnels (de 43 % à 31 %) que dans celle des joueurs habituels (de 8% à 6%).
Source : Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008
 
Questions Réponses

Retour     

Votre question :

Je me demande si j'ai un problème d'alcool. Je suis capable de ne pas boire pendant de relativement longues périodes de temps (par exemple, en voyage, pendant un mois et quelques) sans avoir envie de boire. Toutefois, dans certains contextes sociaux (avec certains groupes d'amis particuliers), j'ai une tendance à souvent dépasser de beaucoup le nombre de consommations recommandées (je peux en prendre entre 5 et 6 généralement). De plus, je suis parfois incapable de réguler ma consommation : je commence la soirée en me disant que je ne boirai pas beaucoup, et finis quand même par boire considérablement. Par exemple, une fois tous les deux mois environs, je dépasserai grandement le nombre de consommations nécessaires sans être capable de m'arrêter de boire. J'ai eu des trous de mémoire 4 fois dans la dernière année, toujours en sortant avec les mêmes personnes. J'ai aussi déjà menti à mon copain à quelques reprises quant au nombre de consommations que j'avais pris dans une soirée. Je buvais considérablement plus auparavant, mais j'ai bu de façon relativement hebdomadaire depuis 5 ans (avec certaines pauses de certains mois), souvent en dépassant les consommations requises. Je suis très déboussolée et inquiète face à mon état, et ne sais pas à quel point ma consommation est dictée par mes cercles sociaux, puisque pour d'autres groupes d'amis et ma famille, je ne suis absolument pas considérée comme une grande consommatrice. Je voulais savoir à quel point mon état peut-il être jugé de dépendance grave, et quelle devrait être la marche à suivre si je souhaite réduire grandement mes consommations.

Dakota, 18 - 25 ans, F
Montréal


Notre réponse :
Votre consommation d’alcool est effectivement problématique et correspond à plusieurs critères d’une dépendance, sans pouvoir nécessairement juger d’une dépendance grave; mais il n’est pas rare que les problèmes de consommation soient contextuels, et il serait alors recommandé pour vous d’éviter les personnes, lieux et situations associés à votre abus d’alcool, si vous souhaitez réduire vos habitudes de consommation. Développer un réseau social de non-consommateurs ou consommateurs modérés est aussi recommandé. 
 
Nous vous encourageons de plus à consulter pour une évaluation professionnelle de votre con-sommation, dans un centre de réadaptation public ou privé (voir section «Ressources»), où vous pourrez recevoir des conseils personnalisés pour vous aider. 
 
Bonne chance!
 
Toxquebec.com
Retour     


Vous avez une question ? Cliquez ici pour soumettre votre question



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.


 

Conception & réalisation du site par HPJ