Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/toxquebec.com/httpdocs/mambots/system/jfdatabase.systembot.php on line 115
Toxquebec - Toxquebec

Entre 2004 et 2009, la diminution de consommation de cannabis observée était statistiquement significative chez les hommes (18,2 % par rapport à 14,4 %), chez les femmes (10,2 % par rapport à 7,2 %), chez les jeunes de 15 à 24 ans (37,0 % par rapport à 26,3 %) et chez les adultes de 25 ans et plus (10,0 % par rapport à 7,6 %).
Source : Santé Canada, Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues (ESCCAD), 2009
 
Questions Réponses

Retour     

Votre question :

Puis je m'en sortir ma famille en est très affectée?

Lucie52, 46 - 60 ans, F
Laval


Notre réponse :
Quand on vit depuis des années avec un personne ayant un problème de dépendance à l’alcool, aux drogues ou au jeu pathologique, on en vient inévitablement à minimiser la situation et les conséquences négatives que cette consommation apporte : violence, négligence, peur, ambivalence, perte de contrôle, etc., qui sont des comportements d’adaptation à une situation douloureuse.

Pourquoi ne pas vous inscrire à un «Programme d’aide à la famille et à l’entourage», où vous pourrez, en toute sécurité, parler de ce que vous vivez, ressentez, et surtout acquérir de nouvelles connaissances pour accéder à une meilleure qualité de vie, que la personne ait cessé de consommer ou pas? Plusieurs centres de traitement dispensent ce genre de programme. Consultez la rubrique «Ressources» aux sections «Centres de traitement» et «Groupes d’entraide».

Bonne chance !

Toxquebec.com

Source(s) :
- Centre québécois de lutte aux dépendances (2012). «Drogues : savoir plus, risquer moins». 3e Édition. Montréal : CQLD
Retour     


Vous avez une question ? Cliquez ici pour soumettre votre question



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.


 

Conception & réalisation du site par HPJ