Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/toxquebec.com/httpdocs/mambots/system/jfdatabase.systembot.php on line 115
Toxquebec - Toxquebec

Suivez-nous sur Facebook !
Video sitesi: xnxx porno En iyiler arasindadir.
Erotik sex izle ve yorum yaparak videolari izleyebilirsiniz..
Cilginca sex ve sikis yapan bayanlarin azgin videolari burada.
En yeni acilan siteler arasinda seks videolar izleyebilirsiniz.
La grossesse peut affecter l’effet d’un ou plusieurs médicaments.
Source : Ben Amar, M. (2007). La polyconsommation de psychotropes et les principales interactions pharmacologiques associées. Montréal, CQLD.
 
Questions Réponses

Retour     

Votre question :

Je suis travailleuse sociale dans un CLSC. La mère d'un de mes jeunes clients de 11 ans a obtenu une prescription d'huile de cannabis pour celui-ci pour traiter un TDAH. La posologie serait 1fois par semaine de façon orale. Pensez-vous que cela devienne une pratique repandue?

Carpediem, 26 - 35 ans, F
Laval


Notre réponse :
Depuis quelques années, plusieurs recherches ont suggéré le cannabis comme une alternative possible dans le traitement des symptômes liés au TDAH, chez les patients ayant développé une résistance aux médicaments traditionnels. 
 
Cependant, davantage de recherche est nécessaire quant à son utilisation à cette fin, notam-ment auprès d’enfants. Il ne s’agit pas à ce stade d’une pratique répandue au Québec, et le TDAH ne fait pas officiellement partie de la liste des conditions médicales pour lesquelles Santé Canada approuve la prescription d’huile de cannabis à des fins médicales; cette prescription nous apparaît donc discutable. Il serait suggéré d’obtenir un 2e avis médical d’un spécialiste au sujet de cette prescription.
 
Toxquebec.com
 
Sources :
- Santé Canada
- TDAH Montréal
 
Retour     


Vous avez une question ? Cliquez ici pour soumettre votre question



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.


 

Conception & réalisation du site par HPJ