Accueil Qui sommes-nous? Plan du site Contactez-nous
Ajouter ce site à vos favoris
La grossesse peut affecter l’effet d’un ou plusieurs médicaments.
Source : Ben Amar, M. (2007). La polyconsommation de psychotropes et les principales interactions pharmacologiques associées. Montréal, CQLD.
 
Saviez-vous que?
Joueurs occasionnels et habituels
Entre 2002 et 2008, une diminution est observée, tant dans la proportion de joueurs occasionnels (de 43 % à 31 %) que dans celle des joueurs habituels (de 8% à 6%).
Source : Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008
 
Élèves du secondaire et jeux de hasard
En 2008, parmi les élèves du secondaire qui participent à des jeux de hasard et d’argent, les jeux de cartes est l’activité la plus fréquemment rapportée (22%). Viennent ensuite l’achat de billets de loterie instantanée (17%), les paris sur des jeux d’habiletés (16%), les paris sportifs privés et le bingo (11%, respectivement), les jeux de dés (9%), l’achat de billets de loterie ordinaire (8%), les jeux sur des appareils de loterie vidéo (5%), les paris sur Internet (4,9%).
Source : Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008
 
Consommation de cannabis chez les Québécois
En 2004, 15,8 % des Québécois, soit plus de 900 000 personnes, auraient consommé au moins une fois du cannabis durant l’année.
Source : Drogues : Savoir plus, Risquer moins
 
Élèves du secondaire et consommation de drogues
En 2008, environ 27% des élèves du secondaire ont consommé du cannabis au moins une fois. Près de 8% des élèves ont fait usage de drogues hallucinogènes (LSD, PCP, MESS, champignons, acide, mescaline, ecstasy, buvard, etc.) et une proportion similaire (7%) a consommé des amphétamines (Speed, Upper).
Source : Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008
 
Consommation de drogue chez les élèves selon l'allocation
En 2008, la part des élèves qui ont consommé de la drogue s’accroît de manière significative à mesure que l’allocation augmente, passant de 14% chez les élèves dont l’allocation est la plus faible (10$ ou moins) à 47% chez ceux bénéficiant d’une allocation égale ou supérieure à 51$.
Source : Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 26 - 30 sur 37