Accueil Qui sommes-nous? Plan du site Contactez-nous
Ajouter ce site à vos favoris
Lors d’usages répétés, le plaisir éprouvé par la consommation d’héroïne ne dure que quelques semaines. Cette phase est souvent suivie d’un besoin d’augmenter la quantité et la fréquence de la consommation. Le surdosage cause le décès de 1 % des héroïnomanes par année.
Source : Drogues : Savoir plus, Risquer moins
 
Témoignage

Retour     

Je pense que chaque personne n'est pas responsable de sa consommation. C'est pour camoufler un problème. Ce n'est pas de notre faute. Maitenant, ce n'est pas de se coller à ce passé qui nous a amené vers cela, mais c'est qu'est-ce que je fais avec cela maintenant...

Nathalie, 46 - 60 ans, F
Québec




Retour     


Vous avez un témoignage ? Cliquez ici pour soumettre votre témoignage



MISE EN GARDE : Les réponses apportées par Toxquebec.com sont tirées d'une base de connaissances générales qui ont fait consensus en matière de toxicomanie et de jeu pathologique. Elles ne peuvent, en aucun cas, tenir compte de toutes les dimensions des problématiques des individus qui nous écrivent. En conséquence, ces réponses demeurent partielles et ne peuvent être interprétées comme un diagnostic ni remplacer le recours à un professionnel de la santé.