PDA

Voir la version complète : je sais plus quoi faire



poudré
15/12/2006, 21h21
je trouve que la vie est belle mais je n'arrive pas a la vivre sans drogue, je consome de la drogue depuis mes 11ans et maintenant je suis rendu depuis quelques mois a prendre de la coke et mon état se détériore. Je prend du chimique depuis 3ans et je suis tomber réellement accro depuis 1 ans et cette été j'était rendu a prendre des speeds ou extasie au maximum deux jours. je n'ai aucune idée de ce que je peut faire... aidez moi svp

moderato
15/12/2006, 21h59
Peut-être une bonne maison de thérapie... avec un bonne évaluation de votre cas. Qu'en pensez-vous, ce serait déjà un début, après vous seriez en mesure de voir la gravité de votre problème et de poser des gestes concrets pour le régler.

moderato

poudré
15/12/2006, 22h37
J'ai 17ans et bientot 18, je ne peux pas aller dans un centre ou je ne sais quoi, même dans mon école. Mes parents ne sont pas au courant, ils s'en doute quand même. Je ne veux pas qu'il soit au courant, il ont beaucoup mieux a faire... et j'aurais honte.

Personne ne m'a jamais vraiment aider, je me démerde tu seul dans vie. Quelle est la différence entre aller dans un centre ou chez soi ?

Laurent
16/12/2006, 08h16
On ne va pas se raconter de boulechite...

Mon cher Poudré, si vous pensez que vous avez honte aujourd'hui, attendez dans six mois, ou dans un an, ou dans dix ans...

À moins de cesser d'en prendre ça ne va pas s'améliorer. Jamais.

Au début des années soixante dix j'avais votre âge. Pot, hash, mescaline, LSD, speed, etc, étaient les drogues à la mode dans ce temps là.
Et je suivais la mode, soyez pas inquiet...

Un peu plus tard la coke est arrivée, j'ai aimé ça et j'ai plongé dans l'sac...
Drogue et alcool ont fait partie de mon quotidien pendans de longues années.
Jusqu'à ce que je frappe le mur dans la mi-trentaine.

On frappe tous le mur, un jour ou l'autre.
Vous n'êtes pas différent cher ami: vous allez le frapper un jour ou l'autre. Et croyez-moi: ça fesse dur.

On ne va pas se raconter de boulechite, cher Poudré.
Si vous ne prenez pas les moyens aujourd'hui pour cesser votre consommation de drogue votre situation ne va pas s'améliorer.

Si vous pensez avoir honte et être dans le trouble aujourd'hui, attendez.
Vous n'avez rien vu encore.

La dessus, ne paniquez pas: si quelqu'un comme moi a pu s'en sortir, vous le pouvez aussi.

Allez, la vie vous attend...et vous le dites vous même: elle est belle la vie...surtout quand on est libéré de toute cette cochonnerie.

Bon samedi, cher Poudré...

poudré
16/12/2006, 12h05
Merci mais cela ne m'aide pas vraiment

Laurent
16/12/2006, 16h52
Ça ne vous aide pas, dites-vous, cher Poudré...?

Mais pensez-vous que quelqu'un d'autre va faire la job à votre place?

Qu'avez-vous fait depuis que vous avez écrit votre premier message?
Avez-vous consulté la section "ressources" des ce site?
Avez-vous tenté de trouver quelqu'un ou un organisme dans votre coin qui pourrait vous venir en aide?

Quand vous en voulez de la coke, vous savez qui contacter, vous savez où vous rendre, non?
Quand vous avez besoin d'argent pour en acheter, vous savez quoi faire, non?

Rester assis sur son cul en attendant le messie, ça n'a jamais été la solution.

Vous devrez mettre encore plus d'effort pour vous en sortir que vous en avez mis pour arriver là où vous êtes rendu.
Si vous voulez vraiment arrêter d'en prendre, si vous voulez vraiment changer de vie vous allez vous grouiller le derrière et vous allez entreprendre vos démarches vous-même, le plus tôt possible.
Vous allez cesser de vous lamenter, de vous appitoyer sur votre sort et vous allez passer à l'action dès aujourd'hui.

Allez...un p'tit coup de coeur...

Laurent
20/12/2006, 06h57
Youhou...

Poudré, êtes-vous là cher ami...?
Comment ça va?

Vous n'allez pas nous abandonner comme ça...?

Youhou, Poudré, where are you?

poudré
21/12/2006, 02h04
Oui je suis encore la, je suis entrain de détruire ma vie et je me dit qu'une balle dans la tête ca ferais du bien car sa arrêterais.

Laurent
21/12/2006, 06h40
Pas sûr que ça fait du bien; il paraît que ça chauffe pas mal et que c'est assez douloureux...:)

Vous gâchez quelques années sans doute, cher Poudré, mais quelques années c'est loin d'être toute une vie.
L'espérance de vie au Canada est de plus de soixante quinze ans, vous avez amplement le temps de retomber sur vos deux pieds et de profiter de tout ce qui vous attend, et de faire profiter aux autres de toutes les qualités et les talents que vous possédez comme être humain...

Cessez de morver et de brailler comme une fillette et redressez-vous, bon sang.

Vous n'êtes pas le seul à être passé par là, vous ne serez pas le seul à vous en être sorti.

Enweye, Poudré...au boulot...

baja
22/12/2006, 17h44
Cher poudré, vous avez raison: tous les conseils dont on vous assomme ne vous aideront pas. Je suis comme vous, y a des jours on se tirerait bien une balle.
mais cela n'en vaut pas la peine.
Un jour vous aurez le déclic, et il faut attendre ce jour là... Un jour la c va vous sortir par les oreilles et vous n'en voudrez plus...
Mais faut pas se voiler la face, tout ceux qui y goutent un jour tombent dedans.
Et ce n'est pas un péché, il ne faut pas vous en vouloir: en effet même si c'est une crasse, quelque part ça fait du bien.
Que celui qui dit le contraire me jette la première pierre.
Et je ne connais personne qui refuse une ligne s'il y a déjà goutté.
Faut juste essayer de gérer sa conso, et surtout ne pas en avoir d'avance à sa portée...
Essayer de penser à autre chose, étant donné que la dépendance physique n'existe pas.
FAire une activité qui oblige à penser à autre chose.
mais surotu pas culpabiliser: c'est devenu un phénomène de mode, la plupart des gens en prend, c'est pas pour rien que les dealers sont souvent "à sec".
Pensez pas à arrêter d'un coup, ç'est comme un régime: on tient trois jours et puis c'est la grosse bouffe.
pensez d'abord à diminuer tout doucement, une chose à la fois...

Et si vous voulez parler avec qqn qui comprend et qui se pose les mêmes questions, sans culpabiliser ou juger, laisser une message, je vous passerai mon adresse msn.

poudré
22/12/2006, 22h43
On dirais que personne ne m'écoute dans la vie, je ne dis pas ca de vous. Moi, je me fais plaisir d'aider les gens et c'est peut-être pour nourrir ma vie. plusieurs chumy se sont éloigner de moi, et j'ai jurer a une amie que j'en prendrais plus... la pire gaffe, je m'en veux encore plus, j'ai encore plus mal. Je n'arrive plus a être ageun, il me faut de la coke ou de quoi fumer ou de la biere et c'est a tout les jours.. Sinon je souffre tellement, et je ne sais meme pas pourquoi, je sens le vide... c'est intolérable pire que des ongles sur un tableau. Je ne sais pas comment expliquer.

La programmation de mon cerveau est comme, tu as un problème prend de la drogue ca va mieux aller. C'est presque toujours ce que je fais mais la ca va toujours mal, surtout qu'on est noel, moi j'ai pu une cent et je n'ai pas acheter de cadeau. Mes parents ont beaucoup d'argent quand même mais je suis un peu trop tétu et même il ne sont pas interresser a payer tout le temps pour moi.

j'ai pas vu mon père depuis 5mois environ, et je ne veux pas le voir. Je ne le connais meme pas on dirais... Je dois jouer la comédie persque. il me prend pour un gamin. il me démontre de l'amour et j'ai le gout de lui cracher dessus. Je ne connais rien de lui....a oui il aime le vin...la simple chose..

Bon je vous laisser... je doit relaxer......

a+

baja
23/12/2006, 22h19
tracasse pas pour ça.

A chaque jour suffiit sa peine, et Rome ne s'est pas fait en un jour.

T'es pas seul dans ton cas et surtout il ne faut pas culpabiliser à propos de ta conso.

Depuis la nuit des temps, l'homme a toujours eu besoin d'un moyen d'évasion, peu importe lequel...

En cas de besoin tu peux me contacter en envouyant un mail privé, suis avec toi et à deux on peut s'aider

bonne soirée

poudré
06/01/2007, 12h42
Salut, ca fait bientot 3 semaine j'ai arrêter tout ce qui est chimique... je n'ai consomé qu'un fois dans tout ce temps et je n'ai que fumer un peu de coke.

Je me sens vide vraiment, je fume 2-3 joint par jour et je n'arrive pas a dormir, j'ai mal au coeur tout le temps. C'est vraiment dur, je ne sais pas ou je m'en vais avec ca.... quoi je vais faire quand j'aurais tout arrêter ????!!!

Je réalise que je n'ai rien qui m'amuse dans la vie... J'aurais pu mourrir le 2janvier: j'ai eu 2 accidents. la première j'ai frappé un chevreille. la deuxieme j'était trop geler j'ai voulu dépasser quelqu'un mais c'était l'accotement... je roulais 130-140km/h minimum. J'ai tourner dans tout les sens et il avait des voitures, j'ai terminer dans le fossé. J'ai eu un énorme choc nerveux.... la j'était pret a payer 100$ pour un quart de coke mais personne en avait normal a 5h00 du mat. J'ai fumer un joint apres l'autre... ca ma donner une lecon mais saurais p-e pu etre moin pire..

a+

moderato
06/01/2007, 21h31
Salut Poudré,
Ton premier message date du 15 décembre et aujourd'hui 6 janvier, 1 mois et demi plus tard, il ne s'est pas passé grand chose. C'est malheureux ce qui t'arrives et crois-moi ça n'ira pas en s'améliorant. C'est à toi de décider de faire quelquechose pour régler ton problème. Ça va être long et pas facile mais tu peux y arriver. Tu dois commencer quelque part. Y a plein de resources : Maisons de thérapie, thérapies en externe, cures fermées, Cocaïnemanes Anonyme, Narcotique Anonyme, etc., y a des médecins, des cliniques, des psy., t'as qu'à faire un pas et le reste va suivre. Et aussi, il y a Dieu, Lui qui a tout pouvoir, Lui as-tu sincèrement demandé de l'aide? Tu mérites mieux que toutes ces épreuves que te font vivre ta drogue. De quoi rêves-tu pour plus tard? T'es jeune et y a plein de choses à faire : Voyages, Famille, Études, Amis, Projets. Si tu avais un enfant qui consomme et qui souffre comme toi, que ferais-tu pour lui, pour l'aider? Alors fais-le pour toi, ce que tu ferais pour ton enfant. Tu ne peux même pas imaginer ce que la vie te réserve quand tu auras enfin surmonté ton problème, mais il faut bien commencer quelque part. Bonne chance et Bonne Année! Continues d'écrire surtout, c'est là que des pistes de solution vont venir.

poudré
07/01/2007, 13h05
plus tard ce que je voit dans ma vie est le néant. Je ne sais meme pas quoi que j'aime.

On dirais que les problèmes vont par dessus les autres, j'ai il paraiterait une psychose. Je vais consulter un psichiatre bientôt... ce qui peut être dans longtemps avec le surnombre de patients.

moderato
07/01/2007, 21h58
Fais-toi aider par quelqu'un dans tes démarches. Au début c'est important de parler à quelqu'un, de ne pas être seul avec tous tes problèmes. Tu dois bien connaître quelqu'un. Sinon y a les groupes d'entraide (A.A. ou N.A. ou C.A.), vas-y, c'est dans le botin tél., c'est gratis, ou tu peux trouver les adresses des réunions sur Internet ou dans notre section RESSOURCES. Alors il faut faire un premier pas et y a que toi qui peut le faire, déprimé ou pas. Bonne chance !

poudré
08/01/2007, 00h47
oui merci, ma cousine rencontre déjà la psy et elle va me "référencer".

moderato
08/01/2007, 07h25
Ah j'oubliais, tu peux prendre un rendez-vous dans un centre de traitement pour alcoolisme et toxicomanie et leur demander une évaluation de ta situation, ils ont des psy., etc. Bonne chance !

smack shit
10/01/2007, 19h52
la coke ces du chimique donc fabriquer dans le but de détruire ta vie et de te rendre plus accros de jour en jours et de drogue en drogue, moi ce qui a marcher pour moi ces l unité de désintox de l hopital st luc il te donne de la médication pour aider ton corps a se débarasser de ta shit et diminue la dose peu a peu ca dure environ 15 jours quand tu sort de la il reste juste a continuer daider ton esprit ton corps seras pu dépendant de la coke mais ton cerveau oui tu pourras alors faire des meeting ac les cocainomane anonyme du monde qui te connaisse beaucoup sans meme tavoir rencontrer vu quil on passer par le meme chemin que toi il a aussi les thérapie externes avec dollard cormier mais le best saurait que tu en parle a té parent jte ldis moi aussi javais peur de leur dire mais leur réaction a été comme toue les parent de drogué il on voulu tout faire pour que je men sorte faque le best ces avouer ce que tu vie a tes parent et apres appeler a lhopital st luc bonne chance

baja
13/01/2007, 10h49
Alors on dirait que ça s'arrange pas?
Je t'ai laissé un message prive avant de partir en congé, et j'ai pas eu de réponse, mais je vois que tu as rencontré pas mal de probl depuis...
Si tu veux réagir, tu peux réagir...
On n'a pas le droit de dire qu'à 18ans on n'a aucun but dans la vie...
Tu peux profiter de cette vie, t'as pas de maladie grave il te manque pas une jambe ou un oeil, pense à cela, à tout ce que tu aurais pu perdre dans cet accident de voiture...
Dis toi comme je te l'ai toujours dit, que tu dois d'abord diminuer ta conso... après t'arrêtera...une chose à la fois...
Mais pour t'encourager, moi ça fait 15 jr que j'ai touché à rien rien rien, et cela unqiuement car je n'y pensais pas... il n'y a pas de dépendance physique à la coke: tout est ds la tête..
t'as tjs mon adresse msn si jamais
mais tu peux y arriver, si moi j'y suis arrivée!!!
Allez, courage..
J'attends de tes nouvelles
Baja

poudré
13/01/2007, 14h19
merci,
mes parent ont trouver un sac de marijuana chez moi... En résumer, ils sont décu de moi encore une fois. La désintox c'est ce qui me faudrait je le sais.. tout est trop compliquer
Je me suis fait engueuler par mes parents a cause de la mari mais je m'en fous de ca, j'en prend pour ne pas prendre de coke. Je me foutait bien de ce que ma mère me dissait et je me suis mit a pleurer comme un con... elle ne sais rien et j'ai tellement mal.

moderato
22/01/2007, 08h19
Je me mets à ta place et ça ne doit pas être drôle. Pourquoi ne t'en vas-tu pas vivre ailleurs pour quelques temps. Ça te ferait du bien. Tu lâcherais la partie de cache-cache avec maman et papa et tu verrais la vraie nature de tes problèmes. Il faut du recul pour bien voir la situation et je crois que tu as besoin de ce recul. Et ce recul, tu peux le faire dans une bonne maison de thérapie ou en partant sur la GO. Le 2e choix tu le connais, tu l'as essayé plusieurs fois. On est responsable des ses actes et de ses choix et de vivre aux crochets de tes parents et brailler que tout va mal ne t'aidera pas. Tu est en train de descendre très bas et si tu n'étais pas chez tes parents qui te font vivre, ne l'oublies pas, tu serais obligé de te grouiller l'cul pour te faire soigner et tu reviendrais chez tes parents en braillant que tout va mal. Alors t'es pas tellement autotnome et tu voudrais l'être. Si c'est l'autonomie que tu vises, commences tout de suite et comme ça tu ne pourras plus blâmer les autres... Ça revient à dire, prends-toi à main ! Y a juste toi qui peut le faire, et le sentiment de satisfaction que tu auras, personne ne pourra te l'ôter. Bonne chance !

poudré
27/01/2007, 11h02
Merci, je comprend tout ca... J'avoue je suis venu ici pour me plaindre et ca ma fait du bien. Maintenant ca fait 4jours que je n'ai rien consomé, sauf vendredi soir et ce n'était que de la mari et de la biere. J'ai fini avec une fille et elle m'a dit qu'elle était fier de moi, d'avoir arrêter tout ca.. J'aime vraiment cette fille et elle m'aime aussi. Je crois que j'ai la volonté pour l'avoir elle. Elle est tellement belle et magnifique. Et elle décide d'être avec le tit drogué, j'en revient tout simplement pas.... bon j'arrête ca doit pas vous interresser lol.


A plus

moderato
28/01/2007, 08h39
C'est merveilleux ce qui t'arrive, l'amour. Si ça peut te motiver à rester abstinent... Dis-moi sincèrement : Qu'est-ce que ça t'apporte de positif, la consommation, que ce soit bière, pot ou autre? As-tu fait les tests d'auto-évaluation sur le site pour mesurer la gravité de ta dépendance? Si oui, quels sont les résutats, sinon pourquoi tu ne fais pas? À la prochaine !

poudré
28/01/2007, 12h07
Vous montrez un niveau élevé de dépendance aux drogues. Vous risquez des problèmes de santé et de porter atteinte à votre qualité de vie autant qu’à celle de votre entourage. Nous vous conseillons de faire appel aux services d’aide et de soutien que vous trouverez dans la section Ressources.
Qu'est-ce que ça t'apporte de positif, la consommation, que ce soit bière, pot ou autre? L'oublie, de l'assurance, je voit moin de problème mais il en a plus.

Je tien mon sevrage... sauf qu'il m'arrive que j'ai l'odeur de coke dans le nez. je croit que c'est mon cerveau qui créé l'odeur. Cela donne le gout d'en faire et ca fait chier.

poudré
14/02/2007, 10h59
J'ai encore rechuter... je croit que je suis un droguer pour la vie. Une thérapie changeras rien j'ai 5 chumy qui en ont fait plusieurs fois et ca n'a rien changer pour eux. Je vois pas pourquoi ca serait différent avec moi.

Je suis pu capable de m'en passé c'est trop dur.. j'ai fait du cristal en fin de semaine passé aussi pcq j'avais pas de poudre. Et je suis tomber et j'ai faillit crever, maintenant j'ai peur de ne pas me réveiller le lendemain.

soluda
16/02/2007, 09h36
J'aimerais bien connaître ton prénom, ou une pseudo, pour t'appeler autrement que "poudré".

J'ai bien eu ton message et je t'en remercie. Je ne sais pas comment faire pour te répondre personnellement. Si tu veux que nous ayons un échange plus intime, je te donne rendez-vous sur le site Internet: www.jeunessesansdrogue.com (http://www.jeunesssansdrogue.com)
et tu cliques sur "écrire à Sophie Daoût".
Dans ton cas, je vois que tu te débats dans des tonnes de contradictions:
1) tu es dépendant de la drogue et pourtant tu ne l'acceptes pas, tu ne le veux pas!
2) Tu ne l'acceptes pas et pourtant tu ne fais rien pour que ta dépendance cesse.
Etc, etc.....
En fait tu vis dans le mensonge mais tu en souffres beaucoup.
Il est sûr que continuer ainsi ne t'apportera que du malheur. Laurent, qui sait de quoi il parle, te dit cela aussi, mais tu ne peux pas l'entendre parce qu'il te met trop brutalement face à la réalité. Alors, moi je te le dis plus doucement: il va falloir que tu prennes des décisions pour que tout cela s'arrête. Tu es prisonnier, mais demain tu peux ne plus l'être.
Tu vis dans le mensonge, mais ce n'est pas de ta faute, c'est toujours comme ça avec la drogue.
Il va falloir bouger, changer des choses dans ta vie. Moi je veux bien t'aider, te guider si tu acceptes de me faire confiance.
Rendez-vous sur le site que je t'indique, viens donc voir un peu qui je suis en cliquant sur "Sophie Daoût" et surtout viens dans le forum et lis les témoignages. N'hésite pas à témoigner toi aussi.
A bientôt donc
Courage et prends bien soin de toi
Je t'embrasse
Sophie

soluda
17/02/2007, 03h32
[QUOTE=Laurent]On ne va pas se raconter de boulechite...

Mon cher Poudré, si vous pensez que vous avez honte aujourd'hui, attendez dans six mois, ou dans un an, ou dans dix ans...

À moins de cesser d'en prendre ça ne va pas s'améliorer. Jamais.

Au début des années soixante dix j'avais votre âge. Pot, hash, mescaline, LSD, speed, etc, étaient les drogues à la mode dans ce temps là.
Et je suivais la mode, soyez pas inquiet...

Un peu plus tard la coke est arrivée, j'ai aimé ça et j'ai plongé dans l'sac...
Drogue et alcool ont fait partie de mon quotidien pendans de longues années.
Jusqu'à ce que je frappe le mur dans la mi-trentaine.

On frappe tous le mur, un jour ou l'autre.
Vous n'êtes pas différent cher ami: vous allez le frapper un jour ou l'autre. Et croyez-moi: ça fesse dur.

On ne va pas se raconter de boulechite, cher Poudré.

Bonjour Laurent,
J'apprécie vraiment vos réponses et la façon dont vous les donnez, à la fois bourrue, musclée et bienveillante. Vous savez de quoi vous parlez.
J'aimerais que vous vous rendiez parfois dans le forum de notre site: [url="http://www.jeunessesansdrogue.com"]www.jeunessansdrogue.com[/ul]
pour y réagir quand vous le sentez. Je suis sure quee vos conseils pourraient aider des jeunes ou des parents. Je me suis d'ailleurs autorisée à vous citer dans vos réposes à "Poudré". Déjà, vous m'aidiez sans le savoir!
Amicalement
Sophie Daoût

soluda
23/07/2007, 16h32
Jonathan,
Notre forum a changé d'adresse.
Tape forum jeunessansdrogue.aceboard.fr
et viens t'inscrire dans celui-ci. Nous nous demandons tous ce que tu deviens.
A bientôt
Sophie