PDA

Voir la version complète : Je veux aider ma mère.



Eskimaude
01/02/2007, 20h34
Bonjour!

Je veux aider ma mère à arrêter de boire. D'abord à lui faire prendre conscience des dangers courrus pour sa santé physique et mentale. Elle est de plus en plus méchante et désagréable, surtout envers mon père. Je ne sais pas comment aborder le sujet sans sembler trop aggressive, et je ne veux pas qu'elle se retourne aussi contre ma soeur et moi.

moderato
02/02/2007, 07h57
Bonjour,

Voici une réponse que j'ai trouvée pour vous sur ce site :
Il n'est pas toujours facile de trouver les bons mots et le bon moment pour parler à une personne qui consomme abusivement de l'alcool ou des drogues, particulièrement si cette personne n'a pas le désir de cesser de consommer. L'idée est d'aborder la question directement en lui exprimant, dans vos propres mots, les idées suivantes :

- Je suis préoccupé par la situation et je me dois de te dire que ta consommation m'inquiète;
- Sans prendre un ton accusateur, citez au besoin, des actions ou des gestes concrets que la personne a posés à cause de sa consommation (exemple : je suis arrivée chez toi et tu avais consommé. J'ai dû repartir, ou tu as fait telle ou telle chose...)
- Essayez de demeurer dans des choses concrètes et de ne pas vous perdre dans les émotions;
- Offrez-lui de l'aide et du support lorsqu'elle sera prête à prendre une décision face à sa consommation;
- N'essayez pas de faire les choses à sa place et laissez-lui prendre ses responsabilités et les conséquences de sa façon de consommer;
- N'essayez pas de l'aider malgré lui et respectez ses choix face à sa consommation sans vous sentir obligée de les subir.

Sentir son impuissance face à des personnes qu'on aime est parfois difficile à supporter et exige un certain détachement émotif. Dire franchement ce que l'on pense à un proche et lui laisser la porte ouverte lorsqu'il ou elle sera capable de prendre une décision est habituellement la meilleure approche. Le déni et la minimisation sont fréquents chez ceux qui consomment de façon abusive.
Évidemment, si un ou des enfants subissent des mauvais traitements ou de la négligence, il est nécessaire de prendre des mesures après avoir bien analyser la situation.
Si la situation est trop difficile sur le plan émotif, il faut prendre ses distances et demander de l'aide pour soi-même. Vous pouvez également vous adresser à un groupe de soutien "Al-Anon (http://www.toxquebec.com/ressources/entraide_alcool.ch2)" pour les proches d'alcooliques et de toxicomanes ou à une ressource spécialisée.
Bonne chance!

Toxquebec.com