PDA

Voir la version complète : Après l'alcool....



Josianne
08/05/2007, 14h36
Bonjour!!
Je suis avec mon copain depuis 6 ans et ça fait maintenant 4 ans qu'il a un problème sérieux avec l'alcool. Il l'avait avant que je le connaisse mais avait arrêter pendant trois ans, puis recommencer... Il y a maintenant quelques mois, il est allé faire une 3ième thérapie qui a marché avec succès! Depuis, il dit qu'il n'a plus du tout le goût de boire, il continu à cheminer avec les AA et retourne à toute les semaine à son centre de thérapie pour faire du bénévolat et se garder dans le "bain". Depuis qu'il a arrêter de boire, il est comme lorsque je l'ai connu, c'est un homme génial, attentionné et drôle.
Depuis peu il me parle d'acheter une maison ensemble. Je ne sais pas quoi faire car j'ai peur. Je sais qu'il a vraiment le goût de continuer comme il est partit...mais en même temps j'ai comme perdu confiance, j'ai peur des rechutes... Je me dis qu'il faudra bien que je m'engage un moment donné... J'hésite, je sais pas quoi faire et j'ai peur de lui avouer que j'ai plus la même confiance...
Josianne

Maudit lundi!
20/08/2007, 10h28
Salut,
Je serais porter a te dire de lui faire confiance car c'est vrai que tout le monde mérite une chance, mais moi je suis avec mon mari depuis 10 ans, il boit depuis 10 ans....cela ne l'empeche pas de travailler...de tout payer....

Mais si cela etait a refaire....je me tiendrais loin de l'alcoolisme, nous avons deux enfants il est un bon père, mais sans vouloir il donne un mauvais exemple a nos enfants....mon gars de 9 ans lorsque je le chicane me repond je suis pas saoul...ca m'ecoeurre vraiment.

Il n'y a pas moyen d'avoir du fun, de faire du camping, d'inviter des amis...tout le monde aime mon mari et ils ne voient pas le problemes...enfin personne ne m'en parle.....mais tout le monde le remarque....

Si on fait un souper il boit avant que la visite arrive, et continu apres que la visite est parti...mais comme il dit, "il derange personne" il boit seul dans son bureau devant son ordi!

Quelle vie misere! Il n'a pas bu pendant 2 semaines, dans ce temps la je retrouve l'homme que j'aime...mais on invite pour souper...il commence avec une bierre et fini seulement lorsque le frigidaire est vide....


Surement que j'ai quelque chose a apprendre dans tout ca....mais je te dis..si c'etais a refaire....je ne ferais pas ma vie avec, je n'aurais pas d'enfants avec.....c'est trop difficile...

Laisse une chance mais, laisse toi june porte de sortie.....

Les alcooliques ne sont pas menteurs, mais ils se pensent souvent plus fort que la boisson et c'est pour ca que leurs tentatives d'arreter ne dure pas.

Bonne chance!

ML

moderato
20/08/2007, 13h11
Pourquoi est-ce que vous ne chercheriez pas toutes les 2, le genre de mec avec qui vous voulez vivre, et laissez les alcos vivrent leurs vie comme ils l'entendent.

Maudit lundi!
20/08/2007, 13h52
Quoi Moderato? On a pas le droit d'avoir des doutes et des opinions si elle vont pas dans ton sens, c'est mon mari, j'ai de la misere a admettre moi meme qu'il est alcoolique, je ne voit pas en quoi mon opinion est nefaste....

Je dis que non je ne referais pas ma vie avec si je savais comment c'est difficile....j'ai pas le droit de trouver ca dur....je souhaite de tout mon coeur qu'il se defasse de cette dependance, car je sais que LUI il ne se voit pas a sa juste valeur....

J'ai tu le droit d'etre decue!
J'ai tu le droit d'etre fachée!
J'ai tu le droit d'esperer???

Je l'aime mon mari, mais parfois je me demande qu'est ce que serait ma vie,sans tout ces
problemes de boisson....

Maudit lundi!
20/08/2007, 13h54
Pourquoi est-ce que vous ne chercheriez pas toutes les 2, le genre de mec avec qui vous voulez vivre, et laissez les alcos vivrent leurs vie comme ils l'entendent.

Je ne crois pas que mon mari vie sa vie comme il l'entend..car si il avait le controle il aimerait bien mieux ne pas avoir cette dépendance car il en souffre lui aussi et bien plus que moi.

moderato
20/08/2007, 19h16
branchez-vous vous donc sur autre chose que d'avoir des attentes envers vos maris et faites donc une démarche pour vous, style Programme d'aide a la famille et a l'entourage ou des réunions Al-Anon. Vous lacheriez le contrôle et la dépendance affective. ça aussi c'est une maladie et ça n'aide en rien les conjoints. Avant tout nos problèmes viennent de nous.

Maudit lundi!
24/08/2007, 14h11
branchez-vous vous donc sur autre chose que d'avoir des attentes envers vos maris et faites donc une démarche pour vous, style Programme d'aide a la famille et a l'entourage ou des réunions Al-Anon. Vous lacheriez le contrôle et la dépendance affective. ça aussi c'est une maladie et ça n'aide en rien les conjoints. Avant tout nos problèmes viennent de nous.

Des attents c'est ceratin que j'en ai car NOUS AVONS deux enfants, une tres belle et tres couteuse maison que NOUS AVONS choisi et je suis en affaire avec mon conjoint...alors c'est certain que j'ai des attentes envers lui, et lui il en a envers moi...et nous en avons aussi envers les employés et aussi envers nos enfants...

Ce n'est pas de la dependance affective ca....un moment donner il faut sauver le bateau...sans lui mes affaires ne fonctionne pas..et a la maison c'est la meme chose! Quand il y en a un qui ne fait pas sa part c'est l'autre qui doit compenser, c'est ca un couple, c'est ca une famille.

On a tous des responsabilités dans la vie, et je crois que ce n'est pas trop demander que les deux personnes fasse leurs part! Ce n'est pas de la dependance non plus...C'est la realité!

Je trouve tes messages non realiste...mais en fait il sont realiste pour toi....mais mon mari il me comprend c'est ce qui compte je vois qu'il est pas si pire et pas egoiste.

moderato
24/08/2007, 23h02
Je suis à près certain qu'il consommait quand tu l'as rencontré et tu t'es dis : avec moi, la maison, les responsabilités, les enfants, il va changer...

Maudit lundi!
25/08/2007, 07h37
Les responsabilitées les enfants le travail ca change tout le mnde inclu moi.....il a pas eu besoin de moi pour se mettre des ambitions st des defis sur le dos............bon je ne crois pas que ma place est sur ce forum.

moderato
25/08/2007, 09h55
Tu n'as pas répondu à ma question : Consommait-il quand tu l'as rencontré?

Deuxieme vie
08/11/2007, 21h21
Modérato,


Je suis nouvelle sur ce forum et je crois que cette discussion a mal tournée et je ne comprends pas toutes tes questions ou réponses. http://toxquebec.com/vbulletin/images/icons/icon5.gif

Tout le monde est libre de raconter son histoire et ne mérite pas d'être accotter au mur comme tu l'as fais.


Je ne pense pas que c'est comme ça que tu vas faire grandir ce forum.


C'est mon opinion.


Deuxieme vie.

moderato
09/11/2007, 10h58
Allo Josianne,

C'est ton opinion. Je ne crois pas t'accoter au mur. Peut-être que mes questions ou commentaires ne font pas ton affaire. Mais le propre d'un FORUM, c'est d'exprimer son opinion. Quant à être nouvelle sur ce FORUM, cette discussion a été ouverte au mois de mai 2007. Je vois beaucoup de dépendance affective dans ton témoignage, si c'est pas le cas, à toi de rectifier! Ah oui, tu peux écrire plus petit, on n'est pas aveugle.

Laurent
10/11/2007, 06h27
Accordez-vous donc, c'est si beau l'accordéon...:D

Deuxieme vie
10/11/2007, 16h30
Accordez-vous donc, c'est si beau l'accordéon...:D


Salut Laurent,

Je suis entièrement d'accord avec toi Laurent et te remercie de m'aider à remettre mes idées en place.:)

Je n'ai pas aimé la manière bête et froide de Modérato (modérateur) et il m'a fallu le lui dire. Il n'a même pas pris le temps de savoir à qui il parlait, je suis nouvelle et je crois que ma place n'est pas ici. Je ne suis pas Josianne. :(

Je pense que Modérato devrait faire des escuses aux deux dames. La politesse et la gentillesse sera toujours de mise, même si on est alcoolique. Je souhaite à Modérato bonne chance avec son forum.

Pour moi les AA sont l'école de la vie et je crois que Modérato n'a pas bien écouté et se prend pour le bon Dieu, moi je n'ai rien à apprendre au bon Dieu.

Je n'aime pas critiquer l'opinion des autres mais là c'était une insulte aux femmes. La tolérance j'ai besoin de la pratiquer pour moi. Mais quand certaine personne dépasse mes limites alors là j'explose.

Désolée d'avoir mis du désordre dans ce post mais je ne pouvais pas passer sans m'affirmer.

Deuxième vie.

moderato
11/11/2007, 09h51
Bonjour Deuxième vie,

Quelle suceptibilité. Vous êtes en plein DÉNI : En médecine et plus spécifiquement en psychanalyse, le déni est le refus d'admettre une réalité qui est perçue comme traumatisante. Un des exemples les plus classiques est celui du déni de l'alcoolique qui nie son intoxication.

Autrement dit, le déni est le refus de reconnaître une réalité extérieure qui risque de traumatiser. Le déni se caractérise par un rejet de la réalité.

Le déni sert à se protéger de la souffrance mais permet d'aggraver le problème (alcoolisme de l'autre ou le sien).

Je suis probablement un (Déclencheur de certains de tes comportements).

Respectueusement,

Moderato

line
18/11/2007, 13h15
Moi je suis une femme et oui je fais parti de celles qui pensait pouvoir changer un homme avec mon amour...j en ai faite des pirouettes pour me faire aimer et je suis moi meme dependante aux drogues et a l alcool...ce qui fais de moi une dependante sur toute la ligne meme dans l effectif...pas toujours facile a admettre mais un coup qu on admet ca c est deja un bon pas...Je ne consomme plus aujourd hui et c est grace au meetings...

De vouloir sauver l autre c est de la dependance affective et d avoir des attentes envers quelqu un pour etre heureuse aussi...le bonheur c est a l interieur de soi que ca se passe...je suis responsable de mes choix et j ai le choix de changer ma vie si je l aime pas...

Je buvais parce que je ne m aimais pas et je ne voulais pas me sentir...en ne m aimant pas je ne pouvais pas aimer quelqu un...c est impossible! La grosse job la grosse cabane pis la grosse vie...selon moi c est pas ca le bonheur si je suis malheureuse a l interieure de moi!

Les enfants sont receptifs aux malaises et aux peurs de leurs parents aussi...et oui le dénie c est fort quand on ne veux pas se voir! Faire croire que tout va bien quand on fond on souffre le calvaire...ca s appelle du dénie! Si ca serait vraiment pas si pire que ca je pense pas que y eu aurait un message ici non? Quand je suis venue sur ce site la premiere fois c est pas que je petais le feu de bonheur mettons! Je cherchais de l aide et des reponses...

De dire que c est pas si pire...je travaille pareil et je paye mes affaires donc j ai pas de problemes...c est du dénie aussi je pense? Et de ne pas vouloir admettre que le conjoint a un probleme aussi c est la meme chose...Moi je me disais tant que je me leverai pas avec ma biere le matin chu pas alcoolique...mais quand j en prenais une je me saoulais la gueule a chaque fois...mais non j avais pas de problemes...hihi! Je le savais ben trop que j avais un probleme...je voulais juste pas le voir!Quand j y repense ca me fais rire aujourd hui!

Ma devise aujourd hui...Si t aime pas ta vie...change la!

J ai le choix de rester dans marde ou de m en sortir...meme chose coté relation affective...j ai le choix..c est ca qui est merveilleux aujourd hui dans ma vie! J ai le choix de comment j ai envie d etre traitée...etre aimée ou etre une bequille pour l autre! La peur fait qu on reste dans une relation ou on est malheureuse...et des peurs y en a des tonnes de copies....mais monsieur le dénie veut pas qu on les voit...c est confortable de la marde des fois...c est du connu et on aime mieux mettre le blame sur l autre et faire de l apitoiement et rester dans notre connu et dependre de l autre au lieu d en sortir...toujours plus facile d accuser l autre que de se regarder...

Merci ca me fait voir mes progres un peu!:rolleyes: