PDA

Voir la version complète : Salut



miss
20/08/2007, 18h16
Salut tout le monde.. Moi je prenais du célexa depuis environ 6 mois.. et le médecin ma dit de les arreter paske jétais enceinte.. et depuis j'ai tjrs des gros étourdissements a n'en perdre la tete.. jaimerais savoire si ces normal !
Si vous voulez me repondre sur mon mail (miss_gege117@hotmail.com)

moderato
20/08/2007, 19h11
Votre médecin doit sans doute savoir qu'on arrête pas ce genre de médicament du jour au lendemain... alors retournez le voir et expliquez lui vos symptômes. Il pourrait peut-être le remplacer par autre chose.

«Les effets des anti-dépresseurs durant la grossesse n’ont pas été établis clairement et il n’est donc pas conseillé de façon générale d’en consommer lors de la grossesse ou de l’allaitement, vu l’état des connaissances actuelles. Les seuls cas où la médication durant la grossesse serait recommandée : si votre médecin juge cette médication essentielle à votre fonctionnement et évalue qu’il serait plus risqué d’interrompre votre traitement qu’il y aurait de risques possibles pour le foetus.

En ce qui a trait à la prise d’anti-dépresseurs (dont le Célexa) durant le dernier trimestre de la grossesse en particulier, Santé-Canada a émis un avis au mois d’août dernier indiquant que cette prise de médicament a été reliée à des complications à la naissance pour la mère et pour l’enfant, et des problèmes chez certains nouveaux-nés.

Voici le compte-rendu détaillé de cet avis : «Santé Canada met les femmes enceintes en garde contre les effets secondaires possibles des antidépresseurs sur la santé de leur enfant. En effet, la prise d’un antidépresseur de la famille des inhibiteurs spécifiques de la recapture de la sérotonine (ISRS) durant les trois derniers mois de la grossesse pourrait entraîner des complications lors de l’accouchement.

Plusieurs rapports suggèrent que certains nouveau-nés dont les mères suivaient un traitement ISRS durant la grossesse ont éprouvé des complications à la naissance. Les nourrissons éprouvaient des difficultés à se nourrir ou à respirer, des crises épileptiques, de la nervosité et des pleurs constants. Ces symptômes seraient liés à la prise de l’antidépresseur ou à l’effet de sevrage post-natal.

L’avis de Santé-Canada concerne les antidépresseurs suivants : bupropion (Amfebutamone, Wellbutrin, Zyban); citalopram (Celexa) ; fluoxetine (Prozac); fluvoxamine (Luvox); mirtazapine (Remeron); paroxetine (Paxil) ; sertraline (Zoloft); venlafaxine (Effexor). Les risques varient d’un médicament à l’autre. Santé Canada insiste sur le fait que les femmes enceintes devraient consulter leur médecin et discuter des risques et des avantages de l’anti-dépresseur avant d’interrompre le traitement.»

Donc nous vous recommandons de consulter votre médecin pour évaluer votre cas particulier en cas de grossesse. Une psychothérapie auprès d’un psychologue spécialisé pourrait être une alternative non-médicamenteuse de traitement si vous décidez d’arrêter votre médication. »

Toxquebec.com