PDA

Voir la version complète : Mystérieuse



moderato
25/02/2008, 19h21
Message reçu dans la Rubrique : Témoignages.


Bonjour, j'ai besoin d'aide depuis plusieurs mois en fait, voir année, mais je ne sais pas par où aller... depuis que j'ai perdu mon frère tout a empiré, je me suis séparée et je me suis isolée dans une ville qui n'est pas la mienne en croyant m'en sortir. Hélas! après 6 mois je vois bien que j'ai encore plus mal et que je bois énormément pour oublier, et le pire quand je passe ma limite, et bien, je deviens très très différente (enfin c'est ce qu'on me dit) je ne me rappele pas le lendemain des folleries que j'ai pu faire, et là j'ai honte car je sais très bien que lorsque je perd la carte, et bien je fais des choses très laides et je me fais honte, sans savoir réellement mes actes. J'ai réussi à cesser 3 mois, et croyez moi, j'en étais tellement fière. Il faut aussi que j'admette avoir des problèmes de comportement (bipolaire) mais je suis médicamentée depuis 8 ans et jepense que le médicament avec boisson.... donne : MERDE. Mais j'ai rechuté et je sais que sans aide je ne peux m'en sortir, je n'ai pas de soutien ici, je suis seule et je ne connais personne qui puisse m'épauler dans ma sobriété. Je viens d'avoir 50 ans et je voudrais m'aimer pour les années qu'ils me restent sur la terre... je ne voudrais pas faire de conneries.... encore. Mais j'ai la certitude que la lumière est là pour moi.... simplement qu'elle est loin et je ne la perçois que momentannément.
SVP éclairez moi pour que je puisse trouver la route de la guérison, je suis une bonne personne, même très bonne... quand je suis sobre.

poux
27/02/2008, 11h06
Message reçu dans la Rubrique : Témoignages.


Bonjour, j'ai besoin d'aide depuis plusieurs mois en fait, voir année, mais je ne sais pas par où aller... depuis que j'ai perdu mon frère tout a empiré, je me suis séparée et je me suis isolée dans une ville qui n'est pas la mienne en croyant m'en sortir. Hélas! après 6 mois je vois bien que j'ai encore plus mal et que je bois énormément pour oublier, et le pire quand je passe ma limite, et bien, je deviens très très différente (enfin c'est ce qu'on me dit) je ne me rappele pas le lendemain des folleries que j'ai pu faire, et là j'ai honte car je sais très bien que lorsque je perd la carte, et bien je fais des choses très laides et je me fais honte, sans savoir réellement mes actes. J'ai réussi à cesser 3 mois, et croyez moi, j'en étais tellement fière. Il faut aussi que j'admette avoir des problèmes de comportement (bipolaire) mais je suis médicamentée depuis 8 ans et jepense que le médicament avec boisson.... donne : MERDE. Mais j'ai rechuté et je sais que sans aide je ne peux m'en sortir, je n'ai pas de soutien ici, je suis seule et je ne connais personne qui puisse m'épauler dans ma sobriété. Je viens d'avoir 50 ans et je voudrais m'aimer pour les années qu'ils me restent sur la terre... je ne voudrais pas faire de conneries.... encore. Mais j'ai la certitude que la lumière est là pour moi.... simplement qu'elle est loin et je ne la perçois que momentannément.
SVP éclairez moi pour que je puisse trouver la route de la guérison, je suis une bonne personne, même très bonne... quand je suis sobre.

Salut,

J'aimerais juste te dire que je suis passée par là mois aussi. J'ai presque 50 ans et jusqu'à maintenant je ne m'aimais pas je buvais pour toutes les raisons possibles, la faute des mes parents, ma séparation, la mort de mon frère, le stress au travail, chicane avec mes enfants et mon chum etc..... pour tout en fait! nous les alcooliques, sommes des gens hypersensibles. Il y a quelques temps je me suis regardée dans le miroir et j'ai pas aimé ce que je voyais, j'avais le motton continuellement dans le creux de l'estomac, je ressentais de la honte, de la culpabilité et je me haissais d'être malhonnete avec moi et avec les autres. Et un samedi après une brosse j'ai pris à peu près 3 bières et je suis allée sur l'ordi et j'ai tapé "maisons de thérapie" j'en ai trouvé une j'ai appelé comme 3 fois en raccrochant le coeur me battait à tout rompre et je me suis enfin décidé et je leur ai dit que j'avais besoin d'aide tout de suite que je n'en pouvais plus. Je suis partie là bas pour 21 jours, j'ai avisé mon employeur mes enfants mon chum que je partais. Ca été dur mais j'ai appris à gérer mes émotions et à faire un inventaire de ma vie j'ai appris à me connaitre et surtout à m'aimer. J'avais mis tellement d'énergie à me détruire je pouvais en mettre autant à me construire. Mon intervenant m'a dit une phrase toute simple avant mon départ: donnerais tu de la bière à ta fille? Ben non... voyons je l'aime trop pour cela. Donc si tu t'aimes tu ne te détruirais pas.... Aujourd'hui j'ai repris mon travail sans honte j'ai appris quand étant honnete tout est plus facile. J'ai changé ma routine de vie et si l'envie me revient de boire j'espère que ma mémoire va me rappeler comment je me sentais dans et après ma consommation et comment je me sens aujourd'hui. Je ne pouvais pas arrêter seulement la substance il fallait que j'aille gérer mes émotions. J'écris aussi à tous les soirs ce que j,ai vécu pendant la journée. Ca me libère et en même temps j'accumule moins de ressentiment. C'est mon vécu j'espère que tu trouveras ta facon à toi d'aller te retrouver et reprendre l'estime de toi. C'est un travail de tous les jours mais ca vaut tellement la peine. En allant en thérapie (c'est couteux oui mais cette argent là je l'ai mis en boisson pendant des années) je me suis offerte le plus cadeau du monde.
Bonne chance!

Lise
08/03/2008, 16h46
Je suis en larmes devant mon ordinateur. C'est ma première visite sur ce site et je ne sais pas comment faire pour me joindre à un groupe de discussion.

Je ne veux pas prendre d'alcool ce soir, pour une fois !!!

Y a-t-il quelqu'un à l'écoute

Merci

moderato
10/03/2008, 07h52
Bonjour,

Bienvenue sur le site des Forums : tu dois d'abord t'enregistre, j'imagine que c'est fait. Ensuite tu choisis un forum : Problèmes avec l'alcool, ou les drogues, ou les médicaments. Ensuite tu choisis un sujet de discussion dans le forum de ton choix ou tu initie une nouvelle discussion. Et à partir de là, tu attends les réponses. Tu peux voir le nombre de membres connectés en bas de la page. ça prend un peu de temps au début mais tu vas vite t'y retrouver.

moderato

poux
12/03/2008, 08h00
Je suis en larmes devant mon ordinateur. C'est ma première visite sur ce site et je ne sais pas comment faire pour me joindre à un groupe de discussion.

Je ne veux pas prendre d'alcool ce soir, pour une fois !!!

Y a-t-il quelqu'un à l'écoute

Merci

Il y a les meetings qui peuvent t'aider, appeler quand l'envie est trop forte. Mais dis toi que quand tu seras vraiment tannée tu passeras à l'action c'est ce que j'ai fais un matin. Je me suis levée je me suis regardé dans le miroir et j'ai pas aimé ce que je voyais. J'ai appelé et je suis partie la journée même en thérapie pour 21 jours. Je me suis fait le plus beau cadeau ca fait 2 mois et je me sens bien j'ai plus la "boule d'angoisse" quand je me lève le matin pour moi c'est déjà beaucoup. Qaund l'envie te pogne de boire essaie de retarder et te changer les idées (prendre l'air, lire etc...) C'est pas facile mais ca vaut tellement la peine après! Mon intervenant m'a dit une petite phrase avant de partir de la thérapie : est-ce que tu donnerais de la boisson ou de la drogue à ta fille ou ton fils? Ben non voyons. Pourquoi? Parce que je les aime trop. Donc si tu t'aimerais tu n'en prendrais pas. Et aussi je me suis apercue que j'avais mis tellement d'énergie à me détruire que ca valait la peine d'en mettre autant à me rebâtir. Je te souhaite une bonne journée et j'espère que tu trouveras le soutien voulu.
Bonne chance!