PDA

Voir la version complète : Un père de 4 enfants voudrait votre opinion...



Caliméro
28/02/2008, 15h41
Bonjour

Je vous remercie de prendre du temps pour m'aider à résoudre mon problème. Notez tout d'abord que sur une échelle de gravité allant de 1 à 10, mon problème est probablement à 3. Mais, je n’ai pas l’intention d’attendre qu’il soit rendu à 8 pour réagir...


Mon fils de 16 ans fait usage de drogues. Il a consommé de la marijuana principalement et de l’extasy. Il a probablement essayé d’autres choses qu’il n’a jamais osé me dire.

Nous sommes en garde partagée. Sa mère et son conjoint consomment occasionnellement différentes choses dont de la marijuana. Cette information m’est confirmée par mon autre fils de 18 ans (non consommateur).

Le mot d'ordre de sa mère : « Ne te fais pas pogner !»

Le mien : « Touche pas à cela ! »

Nous avons aussi une fille de 13 ans et une dernière fille de 11 ans. Au total : 4 enfants, tous en garde partagée.



Sa mère a une tolérance beaucoup plus grande que la mienne compte tenue de sa propre consommation qu’elle tente de dissimuler tant bien que mal à nos enfants. Ils le savent tous mais n’osent pas m’en parler de peur que je réagisse négativement. Ils ont probablement peur des représailles de leur mère si elle apprenait qui a osé me parler de cela. Mon fils de 18 ans est au dessus de ces craintes. Il m’en parle donc de plus en plus ouvertement devant ma réaction plutôt dosée bien que désapprobatrice de la situation.



Il y a comme une loi du silence qui s’installe (ou qui est installée depuis longtemps). Un genre d’Omerta.



J’en viens même à soupçonner sa mère de lui fournir la marijuana. (pas de certitude) Pourquoi ? Deux raisons :

1. Je crois qu’ils cultivent eux-mêmes à leur chalet. (90% de certitude)

2. Pour éviter (ou tenter d’éviter) qu’il s’approvisionne auprès de gens mal intentionnés.



Évidemment, mon fils ne m’avouera jamais si sa source était sa mère de peur de représailles de ma part. (Exemple : enlever la garde des filles à leur mère). Sa mère, professeure au secondaire et excellente manipulatrice, peut facilement l’avoir convaincu de l’importance de ne pas m’en parler. Mes quelques lectures et discussions avec des proches m’amènent à penser que les consommateurs (de quoi que ce soit) ont tendance à se déculpabiliser en partageant leur vice. Enfin…

Mon fils affirme qu’il est incapable d’arrêter. Il essaie de diminuer ses doses… qu’il dit. Il sait qu'il faudrait qu'il arrête. Au fait, la communication est plutôt bonne entre lui et moi.


Que me suggérez-vous?
1. Attendre?
2. Briser la loi du silence en parlant ouvertement que je suis au courant de la consommation mon ex-conjointe?
3. Aller voir un intervenant en toxicomanie?


J'attends vos réactions et suggestions!

Merci de votre aide.


Caliméro

gambini
29/02/2008, 20h20
jouer a lautruche sa sert a rien ...
te morfondre va te rendre malade
tu as 4 enfant dans cette histoire ...deux gars de 16 et 18 et 2 fille 11 et 13 ans
quoi il en soit de la consomation ils sont en age de comprendre tes interogation
au secondaire il en a plein de jeune qui fume du pot !!! tes fille elle y vont ?!?
tu est leur pere et tu as legalement des resposabilter face a leur gafe ...
si la merde pogne la police arrive ...la court bla bla bla ..........
tu devra etre la ils doivent etre consient de sa ! c est pas le fun
ils doive aussis faire des choix face a leur avenir ...
soit fumer et risquer de stagner !!!!!
ou rester sobre et continuer a se developer sainement et avancer dans la vie
entk je suis pas bien placer mais je leurs parlerais aux 4 en meme temp apres un film de chech n chonk le rire detent et sa met un peu dans le sujet de la drogue !!
puis la tu peu mieux juger de la situation ?????
dautre avis ????

dit toi aussis que les mere sont toujours plus protectrice envers les enfants.

ne juge pas peux importe ce quil arrive dans la vie essaye de comprendre ......vinny.