PDA

Voir la version complète : joanne



joanne
25/03/2008, 10h33
Bon jour 9 a moi et a tous ceux qui sont abstinent. C'est pas évident quand les autres boivent autour de toi, je dois demeurer solide et vivre un jour a la fois ne pas m'énerve pour des pacotilles. hier j'ai eu le gout de boire car je devais aller chercher des documents et que je devais m'affirmer premdre ma place ça j'ai de la misere avec ca ne suis je pas assez importante? j'ai bien fait ma demarche sans me stresse et j'ai passé une soirée sobre et sereine merci la vie pour cette lumiere.
joanne alcoolique

francine15
25/03/2008, 13h45
salut joanne un gros bravo pour toi je suis fiere de ta volonter tu es tres forte con tinu tu es bien parti ces bien sa

joanne
25/03/2008, 17h32
merci Francine pour ton support , ca fait un bout de temps que tu es sobre quel moment a tu trouvé le plus difficile quelle période en fait moi j'en suis a mon 9 ieme jour et c'est difficile j'ai le gout de boire aujourd'hui
Joanne alcoolique

poux
26/03/2008, 09h04
Je viens de temps à autres sur le site ca m'encourage. Je veux simplement te dire bravo car il faut beaucoup de courage pour arrêter de boire. Il faut toujours pensé aux bienfaits que cela fait d'être sobre et garder en mémoire tous les méfaits. Moi ca fait un peu plus de 2 mois et je vois vraiment la vie d'une autre facon. Bon 24 heures et lâche pas!

joanne
27/03/2008, 10h16
Salut ce matin pas de bon jour 10 hier en revenant du bagmington j'ai consommé 3 bieres avec la gang ce matin j'ai peur je me sens faible et sans volonté je suis pas magané 3 bieres c'est quand même pas bcp mais je dois me méfier du danger pourquoi j'ai consommer aucune idée , c'est sur que je voulais mettre le nouveau à l'aise et je sais qu'il boit modérement alors j'ai achete la biere quel danger quel insouciance de ma part. j'ai vraiment peur je continu d'être sobre c'est ma liberté Un autre facteur lie a cela c'est de penser aux autres avant de penser a moi!
Joanne
alcoolique

moderato
27/03/2008, 20h26
Tu pourrais peut-être essayer la méthode Alcochoix, voir Centre Dollard-Cormier.

joanne
28/03/2008, 07h59
Bon Jour 11 salut moderato je suis allez voir alcolochoix c'est peut-être pour moi mais je me considere tres a risque dans cette formule c'est sur que je dois toujours etre a l'ecoute de moi et de savoir ce que je veux une geule de bois ou une geule souriante et libre de sourire pour vrai non pas ca va quand ca va pas ne pas me mentir a moi même en fait je croit que c'est la cle mais faut pas la perdre
Joanne alcoolique

joanne
29/03/2008, 08h36
Bon jour 1 case depart alcochoix je suis pas prete je dois continuer l'abstinence
hier c'est pas 3 biere mais la bouteille de vin que j'ai bu aujourd'hui départ pour la sobriete c'est la solution je me sens pas bien ce matin je suis poque et je me deteste je suis une alcoolique et les alcolo ne doivent pas boire alors bonne journée a tous
Joanne
alcoolique

moderato
30/03/2008, 20h29
Que font les personnes qui veulent cesser de consommer?

poux
02/04/2008, 09h42
Pour répondre à la question comment on fait pour arrêter de boire... en ce qui me concerne ca va faire 3 mois que je suis abstinente. Je sais que je ne pourrai pas prendre le risque d'essayer de boire à l'occasion donc pour moi c'est clair. Aujourd'hui je peux dire que je n'ai jamais été aussi bien dans ma vie. Malgré les embûches, je n'ai plus envie de noyer mes problèmes dans l'alcool. Quand il m'arrive un pépin j'écris. J'écris mes émotions vécues dans la journée à tous les soirs ca me libère. Aussi je garde en mémoire toutes les gaffes et comment je pouvais me sentir après avoir consommé et je compare comment je me sens maintenant. Ma fille m'a donné le plus beau cadeau qu'une fille puisse offrir à sa mère: elle m'a écrit une lettre quand je suis sortie de thérapie (je la relis régulièrement). Grosso Modo elle me dit qu'elle est heureuse d'avoir retrouvé sa mère et ca la rend heureuse de me voir sourire à nouveau. Mon fils également lui me le dit régulièrement qu'il est fière de moi et de m'avoir retrouvée. En sortant de thérapie je leur ai demandé si on pouvait discuter de toutes mes années de consommation on l'a fait ensuite on a pu tourner la page, j'ai pu tourner la page car ils m'ont dit d'essayer de ne plus me culpabiliser avec ca. Je pense à mon passé c'est sur mais sans honte maintenant, ok je ne suis pas fière de ce que j'ai pu faire, mais je sais aujourd'hui que j'ai lâché prise je me sens plus légère. C'est pas facile au début c'est certain, j'ai dû m'avouer que j'étais alcoolique (moi j'appelle ca la maladie des émotions), avouer à mon employeur que je devais faire une thérapie car j'avais un problème d'alcool, avouer à mon conjoint (lui le savait car il buvait autant que moi et pendant mon séjour en thérapie il a pris la décision d'arrëter lui aussi je ne l'ai pas obligé je lui ai simplement dis qu'à mon retour je ne pouvais plus me permettre de voir de la bière à la maison, que je voulais être heureuse avec lui ou sans lui, j'ai eu peur de le perdre mais j'ai risqué et ca vaut la peine) après avoir avouer ca nous enlève un fardeau. Je sais que ca sera un travail continuel avec moi-même. Je ne suis pas rendue une sainte loin de là et je suis consciente qu'une rechute peut être prévisible mais je sais aussi que j'ai plein d'outils à ma disposition. J'ai appris les signes avant-coureur de la rechute je devrais rester à l'écoute de mes émotions, je crois que c'est important de rester en contact avec nos émotions pour pouvoir les gérer au mieux. Ca m'a fait du bien ce matin d'écrire sur le forum j'en avais besoin. Bonne journée à tous!