PDA

Voir la version complète : C'est normal



Raoul
11/09/2010, 08h19
C'est normal qu'un jeu ne soit plus perçu comme un jeu lorsque les enjeux réels deviennent excessifs.

Lorsqu'un jeu n'est plus perçu comme un jeu, le joueur se croit dans un cadre primaire et il perçoit ce jeu comme il est présenté. C'est ce que Goffman appelait un cadre fabriqué.

Ce joueur se retrouve alors dans une situation très semblable à celle d'une personne hypnotisée.

Pour éviter qu'une telle situation se produise, le joueur doit éviter que les enjeux deviennent excessifs. Il doit fixer une limite raisonnablement petite à ses pertes cumulatives.

Loto-Québec et la Fondation Mise sur Toi ne conseillent pas explicitement au joueur de fixer cette limite. Une telle limite serait incompatible avec une consommation durable. Elle serait vite atteinte à certains jeux dispendieux comme la loterie vidéo et les machines à sous.

Ces jeux sont très dispendieux. Évitons la confusion de cadres. Laissons ces jeux devenir pour nous ce qu'ils sont pour ceux qui n'y jouent pas, c.à.d. des jeux d'argent stupides et dispendieux.

Bon 24 !
Raoul

ps. Pour la notion de cadre : http://www.aph-metaphore.com.fr/brut/bcadre.html

ps2 Certains joueurs, dès le départ ne perçoivent pas ces jeux comme des jeux, mais comme du gambling. Ils se croient encore dans leur cadre primaire et sont immédiatement accrochés. Il leur faudra des années pour percevoir différemment ces jeux. Ils sont comme hypnotisés.
Ces jeux sont plus dangereux que l'hypnose. Dans l'hypnose, le cadre hypnotique est suggéré, mais dans ces jeux, le cadre modalisé est montré par la présentation biaisée que l'appareil fait du jeu. Ne faisant pas appel à l'imagination, l'emprise s'établit sans passer par le filtre des principes moraux du sujet. C'est plus contraignant que l'hypnose.
Voici ce que Goffman disait des cadres fabriqués (Goffman mettait l'hypnose dans cette catégorie ; je distingue des différences ; Le Dr. Serge Delègue aussi.) :
"Il s'agit des efforts délibérés, individuels ou collectifs, destinés à désorienter l'activité d'un individu ou d'un ensemble d'individus et qui vont jusqu'à fausser leurs convictions sur le cours des choses. Un projet diabolique, un complot, un plan perfide en arrivent lorsqu'ils aboutissent, à dénaturer partiellement l'ordre du monde." ( Goffman ).
Les appareils de loterie vidéo offrent du gambling présenté de façon très biaisée. Ils soulignent fortement les gains et utilisent la diversion lors des pertes (l'encaissement irréversible des mises).

Raoul
13/09/2010, 19h01
Le gambling fait partie des cadres primaires pour beaucoup de gens. Les enjeux sont réels et le hasard aussi. Cela me semble approprié pour le jeu entre amis où le jeu retourne 100% des mises, mais cela me semble une grave erreur lorsque le jeu retourne seulement une partie des mises. Dans ce dernier cas, c'est comme jouer avec un tricheur. L'exploitant reconnaît l'ampleur de l'avantage qu'il se donne par les probabilités, mais il ne dévoile pas l'avantage psychologique qu'il se donne par sa présentation biaisée du jeu. Ce genre de gambling fait partie des cadres modalisés.

Le joueur qui ne tient pas suffisamment compte des avantages que se donne l'exploitant se retrouve à son insu à agir dans un cadre modalisé alors qu'il se croit dans un cadre primaire. C'est la définition même d'un cadre fabriqué. http://www.aph-metaphore.com.fr/brut/bcadre.html

Cette confusion de cadre altère ses perceptions du jeu auquel il joue. Cela peut aller, par enchaînement des conséquences, jusqu'à modifier la perception qu'il a de lui-même et de la vie.


______________

La notion de cadres qu'Erving Goffman a développée aide à comprendre comment se structure notre perception de la réalité. Elle aide aussi à comprendre les comportements aberrants de l'être humain, les méfaits du mensonge et de la manipulation.

Raoul
15/09/2010, 04h18
Je n'ai pas tenu suffisamment compte des avantages que se donne l'exploitant à la loterie vidéo.

- son 8% a bouffé nos économies
- la façon dont ses appareils présentent le jeu m'a fait aimer cette loterie même si je perdais

J'ignorais que je deviendrais un joueur compulsif. Moi et les miens avons payé cher mon erreur.

Quand mon gouvernement cessera-t-il d'exploiter les joueurs qui ont un problème de jeu ? 69% des revenus de la loterie vidéo provient de joueurs qui ont un problème de jeu.

Voilà qu'il s'apprête à offrir des jeux en ligne. Nous donnera-t-il la possibilité d'exclure à vie notre ordi, sans ouvrir un compte ? J'aimerais éviter que mon ordi devienne pour moi ou pour un de mes proches un appareil de jeux d'argent.

J'évite les bars où il y a des appareils de loterie vidéo et je ne fais pas confiance aux sites illégaux, mais j'habite chez-moi.

Je souffre d'ambivalence envers mon gouvernement. Je pourrais, dans un moment d'égarement, croire que mon gouvernement n'offrirait pas de jeux dangereux. Je préfère être doublement prudent cette fois.

Bon 24 !
Raoul

Raoul
15/09/2010, 18h13
Je n'ai pas tenu suffisamment compte des avantages que se donne l'exploitant à la loterie vidéo.

- son 8% a bouffé nos économies
- la façon dont ses appareils présentent le jeu m'a fait aimer cette loterie même si je perdais



Ça me fait du bien de reconnaître mes erreurs. Cela m'aide à ne plus les commettre.

Je prends conscience que l'exagération et la minimisation sont des formes sournoises et efficaces du mensonge. Les appareils de loterie vidéo ont utilisé ces formes de mensonge avec succès sur moi. Je suis donc vulnérable à ces formes de mensonge. Je dois en tenir compte.

Pour tirer des leçons de mes erreurs, je dois d'abord les reconnaître.

Bon 24 !
Raoul

Raoul
16/09/2010, 01h48
La plus grave erreur que j'ai commise en jouant à la loterie vidéo fut de ne pas fixer une limite raisonnable à mes pertes cumulatives.

Comme j'aimais y jouer malgré mes pertes, cette limite m'aurait protégé et aurait protégé mes proches.

Loto-Québec prétend promouvoir des comportements de jeu sains alors qu'elle ne conseille pas explicitement aux joueurs de fixer cette limite. Cette omission est la preuve que Loto-Québec recherche une consommation durable de ses jeux qui appauvrissent les joueurs et leurs proches.

Nous ne changerons pas Loto-Québec ; elle seule peut changer. Même si nous élisons un autre gouvernement, aucun parti politique préconise, à ce que je sache, de réduire l'offre du jeu.

Il revient donc aux joueurs de se protéger et de protéger leur famille de ce qui peut être pour eux un problème majeur.

Les joueurs doivent fixer une limite raisonnable à leurs pertes cumulatives et s'astreindre à l'abstinence dès que cette limite est atteinte. Ces jeux font perdre. C'est mathématique : http://www.cmathematique.com/cgi-bin/index.cgi?page=contenu0_122_32
Leur sécurité financière et celle de leurs proches sont en jeu. Beaucoup plus peut être en jeu par l'enchaînement des conséquences.

Bon 24 !
Raoul
Attention ! Si ténu soit un espoir, il est toujours possible de s'y accrocher.... mais il y a des conséquences..

Raoul
18/09/2010, 00h20
C'est aidant de trouver en nous une explication logique à notre attirance insensée pour un jeu. Quand cette attirance se manifeste, nous pouvons alors plus facilement l'invalider.

Si nous attribuons notre attirance à une ou plusieurs causes qui ne dépendent pas de nous, c'est plus difficile car nous pouvons alors seulement tenter d'y résister.

Il peut exister plusieurs causes à notre attirance pour un jeu. Si la reconnaissance d'une cause qui dépend de nous nous aide à nous abstenir de jouer, notre objectif d'abstinence peut être atteint sans nous préoccuper des autres causes.

C'est aidant de reconnaître nos erreurs. C'est plus facile de corriger nos erreurs que de corriger les erreurs ou le comportement des autres.

Bon 24 !
Raoul

chibi23
15/05/2013, 11h01
Ça me fait du bien de reconnaître mes erreurs. Cela m'aide à ne plus les commettre

___________
Voyage Vietnam (http://www.galatouriste.com)
Jonque baie d'halong (http://www.halongjonques.com)
Laos tours (http://www.voyage-laos.org)

thomasusa80
30/09/2014, 09h27
Le gambling fait partie des cadres primaires pour beaucoup de gens. Les enjeux sont réels et le hasard aussi. Cela me semble approprié pour le jeu entre amis où le jeu retourne 100% des mises, mais cela me semble une grave erreur lorsque le jeu retourne seulement une partie des mises. Dans ce dernier cas, c'est comme jouer avec un tricheur. L'exploitant reconnaît l'ampleur de l'avantage qu'il se donne par les probabilités, mais il ne dévoile pas l'avantage psychologique qu'il se donne par sa présentation biaisée du jeu. Ce genre de gambling fait partie des cadres modalisés.

Le joueur qui ne tient pas suffisamment compte des avantages que se donne l'exploitant se retrouve à son insu à agir dans un cadre modalisé alors qu'il se croit dans un cadre primaire. C'est la définition même d'un cadre fabriqué. http://www.aph-metaphore.com.fr/brut/bcadre.html

Cette confusion de cadre altère ses perceptions du jeu auquel il joue. Cela peut aller, par enchaînement des conséquences, jusqu'à modifier la perception qu'il a de lui-même et de la vie.


______________

La notion de cadres qu'Erving Goffman a développée aide à comprendre comment se structure notre perception de la réalité. Elle aide aussi à comprendre les comportements aberrants de l'être humain, les méfaits du mensonge et de la manipulation.


je n'ai jamais renoncé à trouver la vraie cause de mes impulses. Dans mon cas, l'appareil de loterie vidéo m'avait rapidement hypnotisé, à mon insu. Je n'aime pas "speculator", mais je me suis fais prendre standard cette maudite loterie. Je me suis finalement libéré de l'emprise hypnotique que cette loterie avait sur moi. Je n'ai pas trouvé cela effortless. J'ai été sous cette emprise pendant près de 30 ans. Cette emprise m'a coûté ¼ Million$. Je m'étais juré de trouver pourquoi.

Mon épouse et moi nous trouvons très chanceux d'être outfit. Elle a de gros problèmes de santé, mais elle n'est pas souffrante. Un j


_Edwordstephen_