PDA

Voir la version complète : Besoin d'aide



nadi 26
28/11/2009, 22h21
Bonjour a tous,


je vous ecris car je ne sais plus comment m'y prendre mom pere a un grave probleme d'alcool et j'essais de lui faire realiser qu'il va mourrir s'il continue comme cela. j'ai reussis a lui entrer dans la tete qu'il fallait au moins diminuer mais bon au lieu d'etre a chaques soirs c'est 4 jours semaine mais quand meme il boit 4 bouteille de vin rouge par soir et environ 6 bierre et ca c'est six pour finir en urinant partout en vomissant dans le dos de ma mere dans le lit pendant quelle dort. cela na plus d ebon sens j'aimerais savoir ce qui est le mieux la confrontation genre si tu ne te prends pas en main je coupe les ponds avec toi car cela m'attriste trop ou le soutien moral qui ne sert a rien.....Merci je suis vraiment deseperer.

moderato
29/11/2009, 14h01
Bonjour,
J'ai fait une peitite recherche avec l'aide du moteur de recherche du site de Toxquebec ( fenêtre en haut à drite), dans laquelle j'ai écrit : "alcool - difficile" et voici une résultat parmi bien d'autres : je trouve cette réponse pertinente ou pourrait le devenir.

Il y a certainement un lien entre le fait que vous vous retrouviez entourée de personnes alcooliques et le fait qu’il y ait de l’alcoolisme dans votre famille d’origine.
Devenir alcoolique et se retrouver avec un conjoint alcoolique n’est pas un événement rare chez les enfants d’alcooliques.

Plusieurs recherches ont tenté d’éclairer ce phénomène et les explications les plus fréquentes sont l’hérédité, la vulnérabilité biologique et psychologique des enfants d’alcoolique combinées aux dysfonctions des milieux dont ils sont issus. Il faut également mentionner que les êtres humains ont tendance à établir des relations et à se sentir confortables avec des personnes qui ont des traits en commun avec celles de sa famille d’origine. Il est confortable et sécurisant jusqu’à un certain point, de demeurer en terrain connu dans nos relations, particulièrement lorsqu’on a vécu dans une famille dont un ou plusieurs membres avaient un problème d’alcool. Malgré les inconvénients, on demeure en terrain connu et les comportements sont prévisibles.
Toutefois, vous n’avez pas besoin de vous forcer à éprouver de la compassion pour tout le monde tout en demeurant bonne et gentille avec tous les alcooliques de la planète. Vous avez, comme tout le monde, besoin de relations enrichissantes qui ne viennent pas seulement chercher le meilleur de vos énergies sans rien donner en retour.
Souvent, pour prendre conscience de ses comportements et retrouver des relations plus satisfaisantes, il faut faire le ménage dans son enfance et comprendre avec des yeux d’adultes l’impact d’avoir vécu dans une famille problématique. Après toutes ces années entourée de personnes alcooliques, vous seriez bien avisée de consulter un psychologue spécialisé afin de faire le ménage dans vos concepts et vos valeurs.

Nous croyons que vous gagneriez beaucoup à fréquenter des groupes d'entraide tels EADA «Enfants adultes d’alcooliques» ou Al-Anon.

Ces groupes apportent un soutien à l’entourage de personnes aux prises avec un problème d’alcool. Certains volumes apportent également un éclairage intéressant sur le sujet.

Voici quelques références :

Organismes :

Les groupes EADA «Enfants-adultes de familles dysfonctionnelles et/ou alcooliques»
Montréal : (514) 990-0901
Québec : (418) 990-1126

Les groupes Al-Anon et Alateen
Montréal : (514) 866-9803
Québec : (418) 990-2666

Programme d’aide à la famille : Maison Jean Lapointe
Montréal : (514) 288-2611

Lectures :
Guérir d¹un parent alcoolique, par Paulette Chayer Gélineau et Fabienne Moreau, Éditions Novalis, 1998, 144 p., 14,95$

Enfants-adultes d'alcooliques, par Janet Geringer Woititz, Éditions Sciences et culture, 2002, 208 p., 17,95$

Toxquebec.com