PDA

Voir la version complète : karine18



moderato
14/01/2010, 09h30
J'ai rencontré quelqu'un qui a arrêté de consommer du pot et qui ne dort pas. Il dit que selon lui (j'en doute) ce n'est pas relié à l'arrêt de sa consommation. Il a arrêté depuis 1 semaine... Je vais lui faire part de cette discussion.

Moi_Aussi
14/01/2010, 17h55
Bonjour,

Voir ce site du gouvernement du Canada http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/drugs-drogues/learn-renseigne/cannabis-fra.php#d
Le sevrage du cannabis peut entraîner les symptômes suivants :


état de manque;
irritabilité;
anxiété;
perte d'appétit;
malaise à l'estomac;
tremblements;
transpiration;
difficulté à dormir.
Ces symptômes peuvent durer environ une semaine, mais les troubles du sommeil peuvent être prolongés.

J'ai aussi 1 ami qui a expérimenté les troubles du sommeil suite à l'arret. Et une petite recherche sur une internet permet de constater que plusieurs forums de discussion ont une panoplie de témoignages en ce sens.


Voilà. Bon courage à tous, moi, ca fait 54 jours aujourd'hui.

moderato
16/01/2010, 11h44
Merci pour l'info. J'ai aussi trouvé sur Toxquebec une mine d'informations. Entre autre, le petit livre :Drogues : Savoir plus risquer moins.

En passant, est-ce plus facile pour toi quand tu travailles ou quand tu as du temps libre, ex. les fins de semaine?

Moi_Aussi
16/01/2010, 12h19
Fait à noter; j'ai eu une excellente semaine niveau sommeil. 56 jours aujourd'hui.

On dirait qu'il faut que je m'occupe l'esprit. Ca tourne à 100 000 à l'heure dans ma tête. J'ai des "rages" où il faut que je sorte dehors, prendre l'air, marcher.

Dans la cadre de mon emploi, je marche beaucoup, alors, j'imagine que c'est plus facile.

Je remarque aussi des changements drastiques de mon humeur. Une espèce de bipolarité un peu désagréable, mais je le gère bien.

moderato
17/01/2010, 06h19
Salut,
Bravo ! Tu t'en sors bien. Préfères-tu une vie avec ou sans la substance?

Moi_Aussi
17/01/2010, 15h41
Grosse question.

Je peux pas répondre à cette question là présentement. Quand tu consommes, t'es dans ta bulle, qui est une sorte de zone de comfort.

Depuis que j'ai arrêté, les syndromes physique et psychologique font en sorte que ma vie est quelque peu désagréable.

Repose moi la question dans quelques mois.

moderato
21/01/2010, 07h28
On dit que les 3 premiers mois sont les plus difficiles. Alors t'en plus de la moitié de passé.

Moi_Aussi
22/01/2010, 06h44
exact, 62 jours aujourd'hui. Faut pas lâcher.

moderato
25/01/2010, 09h07
Comment ça va aujourd'hui?

Moi_Aussi
25/01/2010, 20h21
Relativement bien, malgré la mauvaise nuit. Je fais beaucoup de cauchemards. Des rêves ou je me sens très mal à l'aise. Je vais chercher en moyenne 5 heures de sommeil par nuit, en me réveillant 2 fois. Des fois je dors 6 heures, d'autre fois, 3-4 heures. C'est vraiment la partie la plus pénible du sevrage.

L'angoisse aussi occupe une place importante, quoi que je la sens diminuée. Mais encore là, c'est une montagne russe, des fois ca va bien, d'autre fois moins. Je me rends compte que le pot prennait une grosse place dans ma vie. Quand je suis seul, j'ai tendance à déprimer et à tout remettre en question. Quand je suis occupé et bien entouré, ca va bien.

J'ai 65 jours de fait aujourd'hui même. C'est trèsssss long.

Je commence aussi tranquillement pas vite à faire face au pourquoi de ma consommation (très grande) et de mon isolement. C'est déroutant. Ma vie sociale en a pris un coup. Je sens que la route sera longue avant d'atteindre un bien être psychologique, mais je garde le cap sur mes objectifs.

moderato
27/01/2010, 21h27
Est-ce que tu as dit que tu prenais des antidépresseurs?

Moi_Aussi
28/01/2010, 17h36
Pas d'anti-dépresseurs chimique, mais un produit naturel qui aide l'humeur.

moderato
29/01/2010, 19h48
style valériane? Est-ce que ça aide?

Destroy
31/01/2010, 19h22
Bonjour tout le monde! hey bien je vient de découvrir ce forum il ya quelques jours!! Et je voulais vous partager mon sevrage à moi!! Biensure je consommais du cannabis comme drogue et j'étais quand même une grande fumeuse!! Je suis rendu a 29 jours aujourd'hui et j'suis fière de moi!! J'ai tout lâcher d'un coup parce que si j'aurais continuer j'aurais tout perdu ( Mon emploi, mon appartement, mon entourage etc etc.... ) Pis et bien jsuis bien contente d'avoir d'écouvert se site la paske ici il y a des gens qui peuvent me comprendre...!

gaspar
11/02/2010, 10h14
Je prends bonne note de ton message Moi aussi, je vais mettre tes conseils en pratique. Je me doutais bien aussi que certains de mes maux physiques pouvaient être la réponse à certaines suggestions de mon esprit mais ça reste difficile à contrôler... J'ai quand même de meilleurs journées où mon angoisse est presque absente et où je me sens beaucoup plus en contrôle.
J'ai aussi rencontré un médecin entretemps et il m'a dit que mon stress était la cause de tout ça, je vais donc faire des démarches pour rencontrer un intervenant qui va pouvoir m'aider.
Malgré tout je continue dans la même direction, le retour à la consommation est pas une option, j'ai d'ailleurs même plus le goût de fumer après 38 jours.

Destroy
11/02/2010, 15h54
Bravo Gaspart!!! hey ont se suit d'une couple de jour d'arret de consommation moi je suis rendu a 40 jours!!! Ont continue comme sa!!!! GO Go GO tout va telement bien!!!! hi! hI!

Moi_Aussi
11/02/2010, 19h15
Yes!!!

Ca c'est de l'attitude!

On lâche pas.

Let's go.

moderato
13/02/2010, 07h50
Bon week-end,
Je vais regarder les Olympiques, et lire vos exploits Olympiens.

cram
13/04/2010, 17h39
bravo ! Ta blonde doit être heureuse de tes changements de comportements. C'est pas difficile de ne plus voir tes anciens amis?


Oui ma blonde est contente,j ai moins de comportement louche,(me trouver des raisons
pour aller fumer),être distant avec elle(pour qu elle ne me sente pas)....

Me coucher plus tard pour me geler comme il faut ect ect...

Des bouts elle croyait que j avais une maitresse...lol....on peut qualifier le pot de
maitresse des fois....

Elle m a déja demander d arreter pour notre fils....outch ca m a fait réfléchir ca!!!

Avec ca et le fait que je sentais que le pot prenait le controle sur ma vie,
ont fait en sorte que j étais motivé au bout.C est moi le maitre a bord et non
le pot!!!!Je n aime pas sentir que je perd le controle.

Je voit encore mon ami le poteux, mais je fume pas mal moins quand je le voit (une fois par semaine environ)Et le fait que je ne fume plus, a part avec lui, fait en sorte que ca en prend
pas mal moins...Oui c est un cercle vicieux,plus t en prend,plus ca n en prend........

On dirais que le sevrage est différent pour chaques personnes,je me considère chanceux
et je continue dans la même ligne et j ai ajouté l activité physique plus régulière
dans ma routine............je me sent bien mieux et je n ai plus envie de revenir
en arrière.........




mkm81 Lache pas,ca va s améliorer et tu va te sentir de mieux en mieux.
Déja la perte de poids est un avantage marqué!Moi aussi j ai perdu du poids.
Maudit qu on a faim avec le pot hein??

Le meilleur est à venir.

Moi_Aussi
13/04/2010, 18h28
mkm81.... excellente décision de ta part pour les anti dépresseurs.... tu prives ton corps d'une substance dont il est habitué, ne compense pas avec d'autre chose... crois moi, tous ces symptomes vont aller en diminuant. Donne toi du temps. Je me suis mal senti pendant les 70 premiers jours, et plus t'avance dans ton sevrage, plus tu rationnalises ton anxiété, et tu redeviens toi même petit à petit. Ta démarche est très honorable et je te félicite.

Pour le sommeil, ca va revenir... ne t'en fait pas. Le truc: décroche et lâche prise. Plus tu veux dormir, moins tu vas dormir. Accepte que cette période de ta vie en est une de transition, et que c'est très désagréable. Ne combat pas tes symptômes. Laisse toi aller. Si tu dors, tant mieux, sinon tant pis. J'ai passé au travers, et je suis pas mort. T'es capable de le faire toi aussi. J'en suis à mon cinquième mois de sevrage, et bien que quelques nuits, j'ai de la difficulté à m'endormir, je dors très bien en général. Je rêve comme j'ai jamais rêvé. Plus vrai que vrai.

Je suis avec toi. Courage. Ca vaut la peine. T'es pas en dépression. Ressent à fond ce que tu vis, tu vas en sortir grandis. Lâche pas.






bonjour tout le monde , je suis nouveau dans ce forum et je tiens a remercier tous les temoignages que j ai lu merci a tout le monde qui passe par cette periode difficile de sevrage canabique , la je vais comencer mon histoire .
j ai 29 ans et ca faisait 8 ans que je fume du canabis . apres un grosse crise de panique en fumant du pote , j ai decide d arreter peur d avoir peur le sevrage a etait tres penible pour moi , les 3 premiere semaine c etait la folie insomnie anxiete angoisse mal a la tete etourdissement mal au coeur ect ect la les symptomes ont diminuer mais il existe encore .
je suis a ma 43 eme journee sans marijuana mais j ai toujours la misere a etre moi meme on dirrai que je fais un depression les dernier symptomes que j ai decouvert c est le sifflement d oreille qui vient puis qui part et le mal de tete et la tete lourde . je ne sais pas quoi faire . il ya des jours j ai pas envie d aller au travaille mais je suporte pas de rester tout seul a la maison . sachant que je suis parti voir mon medcin qui ma demander de prendre un prise de sang et faire un test chez le cardiologue , les resultat sont aucun probleme il dise que toute est correct .
mon docteur ma prescrit du paxil ( antidepresseur) mai je refuse pas question de sortir d une drogues pour tomber dans une autre .
il ya des journee ou je me sens bien mais apres je rechute c est la folie aussi il ya aussi des journee que je dors tres bien et il des journee que je dors meme pas ca ca me fait vibrer . j espere que tout ca va rester juste des mauvais souvenirs mais croyer moi c est pas facile
le seul avantage que j ai reussi de ce sevrage , j ai perdu 12 kilos en 43 jours mais a part c est penible .
exuse moi pour les fautes d orthographe et j epre bien d avoir des reponses pour mon sujet . merci d avance

moderato
13/04/2010, 21h58
Pas certain pour les antidépresseurs. T"es mieux de prendre un antidépresseur que de continuer à fumer. De toute façon, ta consommation de pot te sert d'antidépresseur depuis pas mal de temps. Tu deviens pas accro. aux antidépresseurs. Au contraire l'antidépresseur peut t'aider à diminuer ton anxiété qui t'amènes à fumer, peut aussi t'aider à dormir, à éviter les crises de panique. Et après tout ça, quelques mois, le médecin va te faire un protocole de sevrage pour diminuer l'antidépresseur jusqu'à l'arrêt total. Pourquoi ne pas en profiter pour faire le grand ménage dans ta tête... et aller rencontrer un psy.?

mkm81
14/04/2010, 00h10
Moi_Aussi....
merci beaucoup pour ton temoignage ,tu peux pas savoir coment tu ma soulager
que dieu te benice .
hier j ai lu tout tes temoignages du debut a la fin et je me suis dis quel effort et caractere a ce gas la . je suis fier de toi et je te felicite pour tous tes progres ,
tu merites une medaille d or et une coupe stanley lol et tout le bonheur .
pour ajourdhui je pourrai te dire que j ai passe une bonne journee au travail ,mais pas a 100 pourcent mais je vais suivre tes conseil et rester courageux .
j aimerai bien te parler au telephone si ca te derange pas .
en tout les cas tu e un vrai exemple pour moi . gob bless you and thank you again







mkm81.... excellente décision de ta part pour les anti dépresseurs.... tu prives ton corps d'une substance dont il est habitué, ne compense pas avec d'autre chose... crois moi, tous ces symptomes vont aller en diminuant. Donne toi du temps. Je me suis mal senti pendant les 70 premiers jours, et plus t'avance dans ton sevrage, plus tu rationnalises ton anxiété, et tu redeviens toi même petit à petit. Ta démarche est très honorable et je te félicite.

Pour le sommeil, ca va revenir... ne t'en fait pas. Le truc: décroche et lâche prise. Plus tu veux dormir, moins tu vas dormir. Accepte que cette période de ta vie en est une de transition, et que c'est très désagréable. Ne combat pas tes symptômes. Laisse toi aller. Si tu dors, tant mieux, sinon tant pis. J'ai passé au travers, et je suis pas mort. T'es capable de le faire toi aussi. J'en suis à mon cinquième mois de sevrage, et bien que quelques nuits, j'ai de la difficulté à m'endormir, je dors très bien en général. Je rêve comme j'ai jamais rêvé. Plus vrai que vrai.

Je suis avec toi. Courage. Ca vaut la peine. T'es pas en dépression. Ressent à fond ce que tu vis, tu vas en sortir grandis. Lâche pas.

mkm81
14/04/2010, 00h19
moderato ..... bonsoir je pense que tu m a mal compris je ne fume plus ca fais 43 jours et je suis pas sorti d une merde pour tomber dans une autre merde je suis a ma moitie de sevrage , je vois pas pourquoi je vais aller prendre des antidepresseurs pour me sevrer encore une fois puis que je souffre je vais souffrire jusqu a la lumiere apparait et la joie

toute un debut a une fin croit et bonne soiree






Pas certain pour les antidépresseurs. T"es mieux de prendre un antidépresseur que de continuer à fumer. De toute façon, ta consommation de pot te sert d'antidépresseur depuis pas mal de temps. Tu deviens pas accro. aux antidépresseurs. Au contraire l'antidépresseur peut t'aider à diminuer ton anxiété qui t'amènes à fumer, peut aussi t'aider à dormir, à éviter les crises de panique. Et après tout ça, quelques mois, le médecin va te faire un protocole de sevrage pour diminuer l'antidépresseur jusqu'à l'arrêt total. Pourquoi ne pas en profiter pour faire le grand ménage dans ta tête... et aller rencontrer un psy.?

moderato
14/04/2010, 07h39
bravo pour ton arrêt de consommation. J'ai lu que cram consomme encore.
Quant aux antidépresseurs, je trouve que c'est beaucoup mieux de prendre un antidépresseur quelques mois, que de recommencer à fumer du pot. Tu as fumé du pot plusieurs du pot plusieurs années, il est possible que ta consommation de pot servait à pallier un malaise. Avec l'arrêt, ce malaise va certainement re-surgir, et quand il surgira, il est préférable de prendre des antidépresseurs ou si on en prend déjà, y a moins de chance qu'on retombe dans des vieux patterns qui nous faisaient consommer. Les antidépresseurs sont très utiles, en particulier le Paxil, pour traiter les crises de panique.

Moi_Aussi
17/04/2010, 07h06
Le pot ou le paxil... hummm je me demande sérieusement lequel est le plus toxique. J'ai lu des horreurs sur le paxil.

Il y a eu un temps pendant mon sevrage ou je me suis sérieusement posé la question à savoir si j'étais en dépression et si je devrais pas prendre un anti-dépresseur. Et puis je me suis dit, non, je vais attendre un autre mois, puis un autre, pour finalement retrouver tranquillement pas vite un état de bien être seul, par moi même.

Le pot, c'est comme la cigarette, l'alcool ou autre, c'est une béquille. En période de stress psychologique, tu vas être porté à consommer. Là, mkm81 vient de ranger sa béquille, et se retrouve face à lui même, en très grand état de stress psychologique. C'Est normal de tout remettre en question, de se dire, criss chu en dépression. Mais non, c'est un état normal dû à son arrêt de consommation. Si tu prends du paxil, tu vas gelé cet état, et tu repousses à plus loin cette expérience... pensez-vous que c'est facile d'arrêter les anti-dépresseurs..... moi j'ai des proches dans mon entourage qui ont été pogné la dessus. C'est juste une autre béquille. Là, il faut lâcher la béquille et apprendre à marcher.

Je suis pas médecin, mais de mon expérience personnel, je dis que ca se fait à froid. C'est le meilleur moyen et c'est une excellente occasion d'apprendre à se connaitre, et une expérience très enrichissante.

Si tu veux en discuter de vive voix, ca va me faire plaisir.

cram
17/04/2010, 10h38
bravo pour ton arrêt de consommation. J'ai lu que cram consomme encore.
.

Ce n est pas une bonne facon d y aller graduellement,de baisser
sa consommation lentement mais surement?Ca doit donner un choc
au systeme d arreter drastiquement!

Il y a un manque a quelque part qui fait qu on file croche...

Personnelllement j en ai pas racheté,j en prend plus n importequand
chez moi,ou a la cachette.

J ai des haut et des bas mais je ne revient pas en arrière...

Et moi aussi je voit les drogues légales comme une autre béquille,mais
j imagine que chaqun a sa facon et ses besoins...

Oui ca m arrive encore quand je voit mon meilleur ami,mais j en prend de moins en moins.

Mais ca je suis peut etre mieux de ne pas le dire,ca semble être moins sympathique.....

Et je ne veux pas insiter d autres personnes à faire comme moi,ce n est peut être
pas une bonne idée d agir comme je le fais,je ne sait pas trop...

Moi_Aussi
17/04/2010, 19h33
Je pense pas qu'il y a une bonne ou une mauvaise méthode. À chacun son choix. L'important, c'est la finalité.

Lâche pas!


Ce n est pas une bonne facon d y aller graduellement,de baisser
sa consommation lentement mais surement?Ca doit donner un choc
au systeme d arreter drastiquement!

Il y a un manque a quelque part qui fait qu on file croche...

Personnelllement j en ai pas racheté,j en prend plus n importequand
chez moi,ou a la cachette.

J ai des haut et des bas mais je ne revient pas en arrière...

Et moi aussi je voit les drogues légales comme une autre béquille,mais
j imagine que chaqun a sa facon et ses besoins...

Oui ca m arrive encore quand je voit mon meilleur ami,mais j en prend de moins en moins.

Mais ca je suis peut etre mieux de ne pas le dire,ca semble être moins sympathique.....

Et je ne veux pas insiter d autres personnes à faire comme moi,ce n est peut être
pas une bonne idée d agir comme je le fais,je ne sait pas trop...

moderato
18/04/2010, 10h14
Entre le pot et le Paxil, je n'hésiterais pas longtemps. Avec le Paxil, au moins, je pourrais me détendre un peu, dormir, travailler, fonctionner normalement, amorcer un processus de rétablissement, commencer une psychothérapie pour mieux me connaître, et diminuer le risque de rechute, un jour à la fois, avec possiblement les groupes d'entraide et ainsi me créer un nouveau réseau. La plupart des personnes qui ont cessé de prendre des anti-dépresseurs n'ont eu aucune difficulté. Celles qui ne sont pas capables d'arrêter sont celles qui cessent de les prendre du jour au lendemain, sans en parler à leur médecin. Et peu de temps après, elles retournent consommer. Et certaines peuvent le faire à froid, probablement parce qu'elles ne sont pas encore en dépression profonde. Voilà mon humble avis. Si un médicament peut aider à faciliter le passage vers l'arrêt de substances, pourquoi pas? Est-ce nécessaire de souffrir?

cram
21/04/2010, 20h17
Je pense pas qu'il y a une bonne ou une mauvaise méthode. À chacun son choix. L'important, c'est la finalité.

Lâche pas!

Merci moi_aussi,tu est une inspiration....

Ca doit avoir une incidence sur le caractère aussi de lacher le pot,des fois
je me sent comme en SPM....Ha ha ha!!

Mais ca va relativement bien,je me sent bien mieux déja.

mkm81
27/04/2010, 20h43
bon de quoi comencer et de quoi finir
1 je pense un grand bonjour a moi aussi et a tout le monde
je suis a 57 jours sans fumer du pote je me sens mieux je sais que les symptomes on diminuer mais a chaque fois que je finis un symptomes il y a d autre chose qui comence
cette semaine mal a respirer ca me derange enormement a cause de ca j ai pas dormi hier soir et la je me sens fatiguer mal un peu a la tete
j espere que ca va partir si vous avez des temoignages n hesitez pas
bye les amis et je souhaite atout le monde qui passe par une periode comme ca de ne pas lacher

mkm81
27/04/2010, 23h37
le message est plus pour MOI AUSSI
comme je te les mentionnais la derniere fois j aimerai bien te parler en vive voix si oui voila mon adresse email tu pourra m envoyer ton telephone ou bien tu me passera ton adresse email je t envoyerai le mien a bientot
e mail = mkm0601@hotmail.com
merci pour ton soutien
a propos de mon sevrage ca va mieux je suis a 57 jours sans pote parfois je crois pas mes yeux mais les symptomes existe encore ais pas comme avant
en tout je expliquerai plus en detail a vive voix merci mon cher ami ,

cram
11/05/2010, 21h33
Bon,un compte rendu de ma situation....

Je sent que j en ai de moins en moins besoin.

Moins on en prend.......moins on en a besoin...

Je voit encore mon ami,(qui lui,je suis sur n arrêtera jamais) et
je prend au gros max un joint par semaine.

Ce n est plus le centre de ma vie et je m en porte très bien!

Bon courage à ceux qui sont en train de se défaire de cette emprise,
lachez pas le meilleur est à venir!!!

moderato
22/05/2010, 16h00
Alors, t'en es ou maintenant?

miniwheat
14/06/2010, 09h35
Moi ce que je trouve difficile dans le sevrage, c'est que quand je dis non à un ami qui m'offre de fumer un joint, je me sens tout croche. J'aimerais tellement pouvoir accepter et partager une bonne puff comme dans le bon vieux temps! J'ai alors envie de changer d'idée et de dire "finalement on peut ben s'en rouler un! pourquoi pas hen!" La marijuana a été ma meilleure amie tellement longtemps, que j'ai vraiment l'impression que j'abandonne quelqu'un quand je dis non. J'abandonne le "moi qui aime fumer des joints". Et il me manque souvent. C'est un réel deuil que je suis en train de vivre.

Bon courage à vous tous!

moderato
16/06/2010, 17h19
t'as le choix entre mourir de la dope ou faire plaisir aux autres.

Moi_Aussi
17/06/2010, 18h19
Clavie et Miniwheat,

Félicitation à vous deux. C'est le début d'une grande aventure, pas toujours facile, mais très payante à la fin. Prochainement, je vais fêter mon 7e mois d'abstinence. Et la vie est franchement meilleure sans dépendances.

Bon courage à tous, et gardez bien le cap sur vos objectifs.

Moi_Aussi
17/06/2010, 18h28
t'as le choix entre mourir de la dope ou faire plaisir aux autres.

Moderato, je ne comprends pas ton commentaire. Le processus psychologique du sevrage est plus subtile et complexe.

moderato
17/06/2010, 22h08
le processus est plus subtile...? Peux-tu m'expliquer?

moderato
26/07/2010, 07h28
Les membres des Alcooliques Anonymes nous disent ce que ça prend pour ouvrir un nouveau groupe : Une cafetière, un local et beaucoup de ressentiment.

moderato
12/10/2010, 11h06
karine018 bonjour moi je suis alcoolique et toxicomane depuis lage de 14 ans.Jai fais 5 thérapies pour essayer darreter mais je fini toujours par recommencer.Je ne consomme pas souvent des drogues mais jaurais toute essayer et pour lalcool jen consomme environ 2 fois dans la semaine mais ce qui ce passe cest que je bois jusqua ce qu il nes plus rien je suis assez grande donc je peux ingurgiter beaucoup dalcool je ne viens pas malade mais il marrive de plus me souvenir de ce que jai dit ou fais. la plupart des gens que je connais naime pas que je sois dans cette etat je suis sur le point de perdre les gens que jaime a cause de ma consommation je peux etre méchante et arrogante.je suis aussi célibataire depuis 3 ans et jai bien limpression que cest part ma faute je fais peur au gars que je rencontre car je bois trop .je crois aussi que le travail que je fais ne me rend pas épanouie,je fais des massages érotique depuis 1 ans je crois que je suis un peu blazer de ca et que je noie cette réalité et en plus la plupart de mon entourage ce plain que je bois trop mais en meme temps ces gens mappel pour faire la fete ils boient autant que moi de toute facon les gens qui son modérer que je rencontre ne reste pas tres longtemps dans ma vie. en ce moment jai envie que cela change je suis malheureuse dans tous ca je me detruit a petits feu et detruit les gens qui maime je trouve ca extremement difficile de ne pas boire car jaime beaucoup ca prendre un verre il yen a partous cest légal et pas tres mal vue en société je crois que je dois trouver la volonté qu il me faut pour y arriver mais comment ?