PDA

Voir la version complète : Est-ce de l'hypnose ?



Raoul
04/03/2011, 08h01
Qu'est-ce qui explique que des gens sains d'esprit persistent à jouer à un jeu qui leur cause de très graves problèmes ? Est-ce de l'hypnose ?

"L'alea (le hasard) suppose une démission de la volonté, il est compréhensible que celle-ci appelle ou développe un état de transe, de possession ou d'hypnose."
(Roger Caillois, "Les jeux et les hommes", Éditions Gallimard 1967, p. 149)

"There is evidence to suggest the hypnotic phenomena of absorption, dissociation
and imaginative involvement may play a part in the persistence of gambling
behaviour, for both social and problem gamblers." (Greg Coman and Graham Burrows,
http://www.ozhypnosis.com.au/assets/docs/Hypnosis%20in%20AustraliaNOV97.pdf#page=196) (*)

Je crois aussi qu'il s'agit d'hypnose. Les appareils illégaux et ceux de Loto-Québec m'ont appauvri et ont appauvri ma famille pendant près de trente ans. Je trouve difficile d'accepter ça de mon gouvernement.

Notre gouvernement s'est montré peu empressé à faire respecter ses lois. Les saisies massives d'appareils illégaux ont débuté seulement après que Loto-Québec fut prête à offrir les siens. Ensuite, il a pris la relève...

Je trouve difficile d'accepter que mon gouvernement ait choisi d'exploiter ses citoyens vulnérables aux suggestions. 15% de la population répond fortement aux suggestions. (Jean-Roch Laurence, http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=49)

Raoul
(*) Ce document est volumineux. Vous pouvez le télécharger sur votre ordi pour le consulter sans surcharger le forum.

Raoul
16/03/2011, 03h09
Des années d'hypnose abusive ou de suggestionnement pervers m'ont gratifié d'une mauvaise habitude dont je prends maintenant graduellement conscience.

Sans m'en rendre compte, je retiens souvent un aspect, un défaut, une qualité, une possibilité, une crainte, une émotion,... et je perds facilement de vue l'ensemble. Cela fausse mon jugement et mon ressenti.

J'abuse de l'induction et je délaisse la déduction. Je régressais sans m'en rendre compte vers l'animalité. L'induction est innée chez le vivant alors que la déduction est acquise.

On disait dans le petit catéchiste de mon enfance que l'ivrognerie rend l'homme semblable à la bête. On peut dire la même chose du jeu excessif.

L’excès commence au premier pari à un jeu désavantageux, car la rationalité dit de ne pas jouer à de tels jeux,.. à moins de vouloir jouer pour contribuer à une bonne œuvre ou aux finances du gouvernement tout en s'amusant.

Raoul

Raoul
18/03/2011, 04h17
Sans m'en rendre compte, je retiens souvent un aspect, un défaut, une qualité, une possibilité, une crainte, une émotion,... et je perds facilement de vue l'ensemble. Cela fausse mon jugement et mon ressenti.

Lorsque je perds, mon désir de gagner augmente. Il peut devenir si intense que je ne puisse plus quitter la machine tant qu'il me reste de l'argent que je peux jouer. Je peux rationaliser mon comportement en me disant que perdre un peu plus ne changerait pas grand chose, alors que si je gagne...

Tous mes paris se ressemblent. Si je peux en justifier un, je peux en justifier plusieurs... un à la fois. Si je ne change pas ma façon de percevoir un pari, je suis fait à l'os. (NB.)

Voilà pourquoi, je ne dois plus jouer.

Suis-je le seul à être tombé dans cette maudite ornière ? Je crois que j'aurais évité cette ornière si l'appareil disait, dès que le bouton "JOUER" est pressé : "J'ai encaissé irréversiblement la mise."

Mais l'appareil ne le dit pas. Le joueur devrait-il le dire ? ... à chaque pari ? Il me semble que cela rendrait plus facile de blâmer le jeu des pertes qu'il cause plutôt que de s'en blâmer. Et cela ferait une énorme différence !

Raoul
(NB.) Voilà comment je raisonne dans l'état de conscience modifié que provoque chez-moi l'ALV. Les cravings (les compulsions) sont comme des suggestions post-hypnotiques. L'ALV n'annule jamais ses suggestions. Cet état de conscience modifié ressurgit dès que je pense que je peux rejouer. Cet état endort mon sens critique et me pousse vers le jeu.

Raoul
21/03/2011, 04h50
C'est immoral et immonde d'exploiter les gens vulnérables aux suggestions. C'est faire un tort immense à ces gens et à leurs proches.

Raoul

ps. Ce texte " http://www.textes-psy.com/spip.php?article1115 (http://www.textes-psy.com/spip.php?article1115) " (*) et les caractéristiques des jeux offerts sur les ALVs m'aident à comprendre le jeu excessif et le jeu compulsif à cette loterie.
Les caractéristiques des jeux offerts sur les ALVs incitent au clivage du jeu et à l'introjection du mauvais jeu.

(*) Ce texte est fondamental pour qui veut comprendre l'hypnose. Hypnotiser c'est suggestionner ; c'est se servir de la suggestibilité des gens. Cela peut être fait pour les aider ou pour les exploiter.

Raoul
03/04/2011, 07h06
Les occasions à risques pour nous, joueurs hypnotisés, sont tout ce qui nous conduit à accepter l'idée de rejouer. C'est là que notre réacteur s'emballe. J'ai compris cela en lisant Berheim.

Refroidissez votre réacteur. Si vous rechutez, prenez le temps de ressentir que ce jeu ne paie pas assez. Retenez ce jugement réaliste et totalement justifié. Ne le remettez pas en question. Il vous deviendra alors moins difficile de vous abstenir de ce jeu.

J'ignore combien de joueurs sont comme moi tellement hypnotisés que, malgré de nombreuses thérapies, ils doivent se mettre des barrières pour ne pas rejouer.

La loterie vidéo fait perdre en moyenne plus de $100/hre. (http://www.cmathematique.com/cgi-bin/index.cgi?page=contenu0_122_32)

Raoul

Raoul
04/04/2011, 01h18
L'hypnose abusive, l'immonde exploitation des gens crédules, des gens vulnérables aux suggestions doit cesser.

Croyez-vous qu'une telle infamie puisse rester cachée indéfiniment ?

Relisez ce texte :
HYPNOSIS FOR PROBLEM GAMBLING
Greg J. Coman
Department of Psychiatry, University of Melbourne
Graham D. Burrows AO KSJ
Department of Psychiatry, University of Melbourne
Austin & Repatriation Medical Centre

Raoul
10/04/2011, 06h49
C'est un crime abominable !

Je trouve une certaine paix dans l'espérance que je ne serai plus hypnotisé dans l'au-delà.

Raoul
12/04/2011, 06h02
En quoi ai-je été crédule au point de devenir joueur excessif et compulsif ?

Espérer gagner cette fois, c'est autre chose que croire que gagner est occasionnellement possible. C'est trop. C'est exagéré. J'ai pourtant fait cette erreur des milliers de fois lorsque je joue ou lors d'un craving.

J'ai aussi cru que notre monde comportait plus de justice qu'il en comporte. J'ai sous-estimé l'avidité et la roublardise de nos dirigeants.

Oui ! J'ai été crédule et naïf. Cela m'a coûté très cher ! J'ignorais ma vulnérabilité aux suggestions.

Raoul
Éradiquons le jeu excessif et le jeu compulsif !

Raoul
13/04/2011, 02h17
le jeu excessif et compulsif est chez-moi l'emprise d'une idée. Quelle idée ? - Celle que je pourrais gagner.

Or, c'est une illusion. Car le résultat d'un jeu de hasard est imprévisible et incontrôlable. L'unique contrôle que le joueur possède, lorsqu'il ne l'oublie pas, est celui de jouer ou de ne pas jouer. Le résultat dépend entièrement du jeu et de sa programmation.

Raoul

Raoul
14/04/2011, 05h17
Malgré mes nombreuses analyses et recherches, voici comment aujourd'hui, je comprends mon problème de jeu.

Ce qui me retient à l'appareil de loterie vidéo lorsque je joue, c'est ...

- soit la possibilité, même infime de gagner davantage,
- soit la possibilité, même infime de perdre moins.

Ce qui me ramène à la machine lorsque je peux jouer,

c'est le souvenir du bien-être que j'ai déjà ressenti lorsque j'ai oublié tous mes problèmes et accepté béatement ce qui m'advenait.

C'est une illusion de croire que je pourrai à nouveau ressentir ça après les graves problèmes que le jeu m'a causés. Je vois dans cette illusion la cause de ma compulsion. Si je peux retrouver un jour ce bien-être, ce ne sera pas dans le jeu. Ce sera peut-être par ma foi.

Voilà !

Raoul

Raoul
15/04/2011, 06h46
Ce qui me ramène à la machine lorsque je peux jouer,

c'est le souvenir du bien-être que j'ai déjà ressenti lorsque j'ai oublié tous mes problèmes et accepté béatement ce qui m'advenait.

Pas si sûr que j'acceptais béatement ce qui m'advenait. Perdre augmentait mon désir de gagner au point que je n'espérais que ça. C'est parce que je n'espérais que ça, que j'oubliais mes autres problèmes. Cet oubli me faisait un peu de bien et beaucoup de tort car j'oubliais mes responsabilités.

Désirer intensément me donne l'impression de vivre intensément. J'appréciais ça. J'ai remarqué que j'étais un peu déçu lorsqu'il m'arrivait de gagner au début d'une session. Je trouvais que c'était gaspillé. Je préférais gagner quand je le désirais davantage.

Une personne assoiffée apprécie davantage un verre d'eau qu'une personne désaltérée.

Nous pouvons compter sur la loterie vidéo pour nous faire perdre rapidement et augmenter ainsi rapidement notre besoin de gagner.

C'est peut-être ce désir intense qui revient nous hanter lors des cravings.

C'est le manque qui rend accro. Ce n'est pas la plénitude.

Raoul

Raoul
18/04/2011, 04h26
Je crois que la loterie vidéo hypnotise de nombreux joueurs vulnérables aux suggestions.

Croyant cela, je redoute ce qui surviendra quand la chose sera prouvée. Je pense qu'elle le sera sous peu. Des personnes comme Greg Coman and Graham Burrows qui connaissent bien l'hypnose et la problématique du jeu affirment que l'hypnose peut être une cause de la persistance au jeu.

Quelle sera la réaction des victimes et de leurs proches lorsqu'il sera prouvé que la loterie vidéo hypnotise ? Nos dirigeants devraient penser à ça.

Raoul

Raoul
27/04/2011, 04h41
Dès qu'une personne croit qu'une chose est possible, elle peut l'espérer un peu, beaucoup, passionnément, déraisonnablement, compulsivement !

Tenons-nous loin des malfaisants qui misent sur notre crédulité et sur notre vulnérabilité.

Raoul
ps. Je me méfie d'un programme de jeu responsable qui ne recommande pas aux joueurs de fixer une limite à leurs pertes cumulatives de sessions en sessions. Cela me semble être un programme de consommation durable.

Raoul
02/05/2011, 05h45
Les rechutes d'un joueur pathologique (un joueur suggestionné/hypnotisé) peuvent lui causer tant de souffrances qu'il songera au suicide pour ne plus jouer.

C'est immonde de faire ça à des êtres humains.

Jean-Roch Laurence dit qu'environ 15% de la population réagit très fortement aux suggestions. Bernheim parlait d'un individu sur 5 ou 6. Cela me semble correspondre au pourcentage des joueurs qui développent de très graves problèmes aux jeux qui suggestionnent le plus.

Je rechute chaque fois que je minimise l'horreur de cette exploitation abominable de citoyens vulnérables aux suggestions. Je n'ai plus la force de supporter ces rechutes. Je ne dois plus minimiser cette atrocité.

Raoul
ps. Mon gouvernement devrait miser sur une fiscalité équitable pour régler ses besoins financiers. Il ternit son image et son âme en exploitant une minorité vulnérable.
69 % des revenus de la loterie vidéo provient de joueurs qui ont un problème de jeu.

Raoul
11/05/2011, 03h04
Il y a un lien entre nos actes et la perception que nous avons de nous-mêmes. Dès que nous posons un acte, nous nous percevons comme la personne qui a posé cet acte.

Est-ce avantageux de se percevoir comme une personne qui espère gagner en multipliant les paris à un jeu qui la désavantage ?

Quelles sont les conséquences à court, moyen et long terme de cette perception de soi sur notre caractère ? Finirons-nous par nous croire stupides, imbéciles, sans allure, insensés, hypnotisés, malades ou possédés ?

Une personne se juge-t-elle sur les résultats ou sur ses intentions ? Se trouve-t-elle justifiée lorsque ses intentions lui semblent légitimes ?

Comment réagissons-nous lorsque les résultats ne correspondent pas à notre intention ?

Raoul
C'est en forgeant, qu'on devient forgeron.

Raoul
15/05/2011, 05h28
L'actualité fourmille d'exemples de gens qui ont ponctuellement perdu le contrôle de leur comportement.

Nous, joueurs compulsifs, avons expérimenté l'emprise que nos pensées prennent parfois sur nous.

Si nous ne dominons pas nos pensées, des malins tenteront de dominer les nôtres à leur avantage. De cela aussi nous avons mille preuves.

St-Paul exhortait les Romains à se transformer en renouvelant leurs pensées.

Des gens ont conçu des systèmes d'appauvrissement qu'ils présentent comme des jeux.

Beaucoup de gens les croient et y jouent jusqu'à se ruiner et à ruiner leurs proches.

L'hypnose abusive fait plus qu'appauvrir financièrement. L'hypnose augmente la suggestibilité des gens. L'hypnose abusive rend des gens esclaves des pensées que d'autres souvent implantent dans leur esprit. Au lieu de devenir autonomes, ces gens deviennent hétéronomes.

Raoul
hétéronome : Qui reçoit de l'extérieur les lois régissant sa conduite au lieu de les trouver en soi. (Larousse)
hypnotiser : S’adresser au subconscient des gens en évitant d’alerter efficacement leur sens critique. (Raoul, inspiré de Bernheim)

Raoul
16/05/2011, 15h56
Croire qu'on ne pourra pas s'abstenir de jouer peut être le point d'ancrage d'une dépendance durable. Il faut mettre en doute cette croyance et l'abandonner.

La première chose qu'un joueur compulsif doit donc faire est de cesser de croire qu'il lui sera impossible de s'abstenir de jouer.

L'actualité nous montre ce qui risque malheureusement d'advenir lorsqu'une personne juge qu'une situation est à la fois inacceptable et inévitable. Le désarroi qui en résulte peut fausser ses perceptions et affecter son jugement.

Raoul

Raoul
20/05/2011, 07h19
Loto-Québec ne peut pas ignorer (ne pas savoir) qu'elle retire 69% des revenus de la loterie vidéo de personnes qui ont un problème de jeu.

C'est certain que cela me donne une perception défavorable de Loto-Québec, de ses dirigeants et de notre gouvernement. Heureusement, j'ai aussi de nombreuses autres perceptions...

L'attention sélective peut être parfois utile, mais elle peut aussi jouer de très vilains tours. Un élément mis en évidence peut empêcher de percevoir l'ensemble. Un arbre peut cacher la forêt lorsque nous le regardons de trop près. Nous pouvons être davantage conscients d'un caillou dans le soulier que d'une montagne sous nos pieds.

Nous pouvons regarder un jeu comme un jeu et ne pas accorder suffisamment d'importance au fait que c'est aussi un système d'appauvrissement. C'est mathématique http://www.cmathematique.com/cgi-bin...ontenu0_122_32 (http://www.cmathematique.com/cgi-bin/index.cgi?page=contenu0_122_32)

Une pulsion quasi irrésistible peut naître d'une attention sélective involontaire.

Raoul
29/05/2011, 10h07
Pour une perception globale et saine d'un jeu désavantageux

Je cesse de cliver mentalement ce jeu. Je cesse surtout de m'attribuer les pertes et d'attribuer au jeu les gains. Ce clivage du jeu me rendrait ce jeu attirant et détériorerait l'estime que je me porte.

Raoul

Raoul
03/06/2011, 03h18
Pour une perception globale et saine d'un jeu désavantageux

Je cesse de cliver mentalement ce jeu. Je cesse surtout de m'attribuer les pertes et d'attribuer au jeu les gains. Ce clivage du jeu me rendrait ce jeu attirant et détériorerait l'estime que je me porte.

Raoul

Je n'ai pas choisi de cliver. Les informations biaisées que donne l'ALV ont causé chez moi un clivage du jeu.

Mon erreur fut de manquer de sens critique. Je ne me suis pas imposé face aux informations excessivement biaisées que donne l'ALV. L'exagération est une forme très sournoise du mensonge lorsqu'elle est employée pour tromper ou subjuguer.

- L'ALV consacre quelques millièmes de seconde aux pertes et quelques secondes aux gains.
- L'ALV n'utilise jamais les mots perte ou perdre, mais utilise fréquemment les mots gagner ou gain.
- L'ALV ne confirme jamais explicitement l'encaissement irréversible de la mise.
- L'ALV minimise les informations relatives aux pertes et maximise les informations relatives aux gains et aux gains possibles.
C'est de la désinformation !

Raoul

Raoul
09/06/2011, 06h14
Connaissez-vous votre degré de suggestibilité ?

Savez-vous si la loterie vidéo fera de vous un joueur compulsif ?

Voulez-vous prendre ce risque ?

Raoul

Raoul
20/07/2011, 05h50
C'est trop de frustration

LQ, je refuse d'accumuler plus de frustration. Trop de frustration est dangereux pour moi et pour mes proches. Vos jeux désavantageux sont très frustrants. J'ai peine à contenir autant de frustration. Je cesse d'en accumuler. Je boycotte vos jeux. Sans hypnose abusive, je l'aurais fait depuis longtemps.

Une ultime tentative

Je prie la globalité de mon être de me protéger de toute hypnose abusive. Je sais que mon être n'est pas limité à la conscience que j'ai de moi, car mon être continue d'exister même lorsque je perds temporairement conscience. Cela se produit lorsque je dors sans rêver.

Que Dieu, mon être et votre être vous bénissent ! Cessons de réduire notre être à notre petit "je" suggestible.

Raoul

chibi23
24/04/2013, 05h35
C'est un crime abominable !

Je trouve une certaine paix dans l'espérance que je ne serai plus hypnotisé dans l'au-delà.

___________
Voyage Vietnam (http://www.galatouriste.com)
Jonque baie d'halong (http://www.halongjonques.com)
Laos tours (http://www.voyage-laos.org)