PDA

Voir la version complète : speed = performance intellectuelles



jojo08
08/09/2011, 16h47
Moi aussi j'ai de la misere a arreter le speed, lorsque je me réveille le matin, la premiere chose qui me vient a l'esprit c'est: est-ce que j'ai une speed pour mon réveil?? si oui ..Bah let's go pas de trouble je me leve , j'ai plein d'ambitions pour faire ma journée..et si j'en aie pas, ben c'est les pensées dépressives...A bien y penser c'est toute dans la tete que ca se passe, car si jen aie pas ben apres un moment ben je suis en pleine forme. La seule chose que je constate c'est que sans speed j'ai beaucoup de misere a me conscentrer , et depuis quelques temps deja le pourquoi il me faut en reprendre c'est plutot pour etre capable de rentrer dans ma bulle, car c'est seulement lorsque je suis dans ma bulle que mes idées redeviennent claire. le soir en me couchant je suis tellement sure et certaine que DEMAIN je vais etre CAPABLE de m'en passer. INCROYABLE comment la nuit peut changer mes belles promesses que je me fait...pour arreter défénitivement est-ce qu'un arret d'agie dans un centre est primordiale pour 7-10 jours ou est-ce que quelqu'un a réussi tout seule.????:cool::confused:

moderato
08/09/2011, 20h03
allo,
c'est un arret d'agie ?
Qu'est-ce que tu prends comme speed, c'est à dire, comment sais-tu que c'est du speed? T'en prends depuis longtemps? Et à quelle fréquence ? Est-ce que tu prends des médicaments, de l'alcool, etc,? Ce serait d'avoir ces informations qui pourraient t'aider à déterminer si une cure fermée est nécessaire.

jojo08
09/09/2011, 00h07
allo,
c'est un arret d'agie ?
Qu'est-ce que tu prends comme speed, c'est à dire, comment sais-tu que c'est du speed? T'en prends depuis longtemps? Et à quelle fréquence ? Est-ce que tu prends des médicaments, de l'alcool, etc,? Ce serait d'avoir ces informations qui pourraient t'aider à déterminer si une cure fermée est nécessaire.


Je trouve ta question spéciale,quand tu me demande comment sait-tu que c'est du speed?? comme tout le monde je prend ce qu'ils me vendent sur la rue ils appellent ca speed, peanut, d'la pilule etc.. je sait tres bien que c'est toute sorte de cochoneries ces pills la. mais ils rendent accro et donne l'effet du speed quand meme. j'en prend a tout les jours depuis environ 5-6 ans une moyenne de 2-3 par jour par inhalation de une demi a la fois.alcool et pot en petite quantité pour faire kicker le speed.aucuns médicaments...je sent qua continuer comme ca je ne ferais pas plus de 2-3 ans avant d'en mourir de cause adjescentes ,j'ai fait 2 petites therapies de 3 semaines et 2 ré-insertions sociale d'environ 13 mois en tout..mais aujourd'hui je réalise qu'en réinsertion je me laissait toujours une porte ouverte.je me suis crosser moi-meme, et je me suis crue.jai 48 ans en pleine crise existencielle,mon conjoint,mon ame soeur est décédé d'une mort violente il y a 2 ans,trauma-cranien severe-je l'ai accompagnée durant 7 semaine dans son coma neuro-vegetatif.il ne s'est jamais réveillé.mon monde s'est écroulé,d'une certaine maniere inconsciamment je m'auto-sabote, j'aime la vie mais je n'aime certainement pas MA vie.a cause de la drogue j'ai perdue une maison, la garde de mes 3 enfants aujourd'hui ages de 24,16,et 14 ans ils sont avec leurs pere et tout le monde est bien on se contacte regulierement.jai perdue ou plutot démissionner de 3 emplois que j'aimait pourtant dans le milieu de la santé et tres bien rémunérés.jai abandonner mon dernier apart un p'tit condo modeste que j'aimais au mois de mars dernier je suis partie pour québec city avec 5-6 valises abandonnant ma maison...mon idée était de recommencer ma vie... jai laissé entrer un gars dans ma vie pour remplacer mon chum mort...il a abusée de moi ma créer des dettes ma faite de la violence conjugale , manipulée ,arrivée a quebec au mois de mars il a failli me tuer,jai passée mes 4 premier mois dans 3 maison de femme pour violence ,maintenant je suis en chomage dans une petite chambre et je suis en train de procrastiner a l'extreme, chu tannée faut que ca change ,je sait ce que jai a faire, ma boite a outil de la réinsertion est ben équippé mais je ne bouge pas convaincue que ma vie est fini..du courage???la combattante que je suis est a boutte. chu tannée de me battre.j'aimerais savoir si jai besoin dune therapie plus longue genre 6 mois pour la tete dure que jai.je suis convaincue que je ny arriverais jamais tout seule.je connait tres bien mes limites...??????

moderato
10/09/2011, 21h57
Je crois qu'il serait bon d'aller dans un centre puisque le fait d'arrêter seule ne semble pas marcher. C'est une bonne idée de se faire aider dans ce genre de situation. Mais y a aussi des thérapies externes. Et pourquoi ne pas en parler à un médecin. Ça devient certainement dangereux pour ta santé ?