PDA

Voir la version complète : Besoin d'en parler



chantal
20/11/2011, 02h49
Depuis trop longtemps, que je dit rien, à personne. Je n'en peu plus. Je me sens si seule et découragé! Mon chum prend de la coke depuis 2 ans maintenant et de plus en plus régulièrement (1/sem) Il me l'a avoué ( environ 5 mois), quand j'ai trouvé son stock dans sa poche. Il va dans la toilette, plusieurs fois dans la soirée et je vois son comportement changer. Des fois, il me le dit, pas très souvent. Au début, il en faisait juste à des partys, mais dernièrement, il en fait parce qu'il est stresser au travail ou décourager de pas avoir beaucoup de $. Ça coûte ben des $ .Je suis frustré aussi, quand je dois payé les comptes parce qu'il è tous passé l'argent de ses impôts la dessus.Il y a cinq semaines, il me dit qu'il en fait de moins en moins. (Je l'ai mis au pied du mur, tu fais un effort pour arreté ou je te quitte) J'ai lu sur le sujet et ca m'inquiète car mon chum est bien batit, il est à risque d'une crise cardiaque.( c'est un sportif de salon)Je l'aime mais je ne supporte plus sa dépendance,Je n'aime pas le voir se détruire à petit feu et ne rien pouvoir faire. Je dois être là pour l'encourager et le soutenir , mais il pense qu'il n'a pas de problème, qu'il sera capable d'arreter tous seul. On connait quelqu'un qui est ex-toxicomane et je lui est suggéré de l'appeler, il ne le fera pas. Il y a une semaine, quand les comptes arrive, je suis en c.... après lui et quand je le soupsone d'en faire , je ne sais pas quoi faire? Dois-je le confronter (entrée dans la toilette et faire une crise)
L'espionner (noter tous les jours qu'Il parrait louche ou que j'en trouve)
Ou (comme ces jours-ci), le laisser faire.
Je ne le sais plus?
Merci de me lire, ça fait du bien d'en parler! Chantal

moderato
20/11/2011, 10h37
Bonjour Chantal,
Je comprends ton désaroi : ne rien pouvoir faire pour arrêter une autre personne de prendre de la coke. Tu as déjà passablement d'expérience puisque tu sais que les sermons, les disputes, la surveillance, le contrôle ne changent rien à sa consommation. Je crois que ce qui est le plus important, c'est de refuser d'endosser les conséquences de sa consommation. Quand tu paies pour de comptes qu'il n'a pas pu payer parce qu'il a acheté de la coke, tu paies indirectement sa coke. C'est pas facile à réaliser et c'est choquant de se faire dire ça mais c'est la vérité. Fais un calcul pour savoir combien te coûte à toi, sa consommation à lui (en argent et en temps d'inquiétude) tu verras qu'il est normal d'être inquiète et découragée comme tu l'es. Tu dois te faire aider à tout prix dans cette situation et commencer à refuser tout ce qui est injuste pour toi. Il y a des Centres de traitement qui offrent des sessions sur ce sujet, particulièrement pour aider l'entourage des personnes dépendantes. Il y a aussi des groupes d'entraide où tu peux rencontrer des gens qui vivent ou qui ont vécu la même situation. Tu dois aussi te protéger de la maladie de ton chum. Quand un proche est dépendant à une substance, tu sais qu'il peut arriver n'importe quoi. Il y a certainement des personnes sur ce forum qui te lisent et vont te supporter dans ta démarche. Il y a une section RESSOURCES sur ce site, si tu cherches des endroits pour toi, te faire aider.

chantal
21/11/2011, 13h52
Je te remercie pour tes conseil et je vais trouver de l'aide pour moi et tu as raison, si je paye les facture à sa place c'est comme si je paye sa coke et ça je ne veux pas. Je me sens un peu plus encourager, juste le fait d'en avoir parler.

Chantal

moderato
21/11/2011, 18h53
Comment s'est passé ta fin de semaine ?

chantal
23/11/2011, 14h09
Vendredi passé, il me dit qu'il va installer le tempo, demain matin de bonne heure, mais il consome toute la soirée et le lendemain, il dort une partie de la journée. Pas d'installation Samedi. Dimanche, il me surprend, il va commencer alors je vais l'aider pour l'encourager car ça fait 3 semaines qu'il dit qu'il va l'installer mais ne le fait pas. Dimanche à 4h, nous avons fini et il est très content de ne pas l'avoir remis à la semaine prochaine. J'essaie de lui changer les idées quand il est en manque mais des fois il reste plus tard à son travail (consome t'il là bas?) Je prend ça un jour à la fois.
merci pour le soutien ça m'aide beaucoup! Chantal:confused:

moderato
24/11/2011, 08h06
Allo,
Est-ce que t'as commencé à magasiner pour un Programme d'aide à la famille pour t'aider à traverser cette période difficile ?

blessée
12/01/2014, 10h00
je vis la même chose sauf que moi j'commence à mourir a petit feu de tout ça.

Quels sont les programmes? peut-être que ça m'aiderais :(

pegase47
04/02/2014, 03h50
Allo blessée! Pour t'aider je te suggère vivement Al-Anon. Il s'agit d,une fraternité composée de femmes et d'hommes dont la vie a été affectée par la consommation d'alcool d'un proche. Plusieurs d,entre nous ont également été confrontés aux problèmes de dépendance aux substance et certains par un problème de jeu d,un proche.Tout dépendant de la région dont tu viens, il y a aussi les groupes Nar-Anon. Ce qui est important pour toi c,est te renseigner sur ces terribles maladie que sont ces dépendances et sortir de l'isolement : ne pas rester seule avec cela.

Bonne chance!!

blessée
09/02/2014, 02h10
dois-je allée au débutant où je peux aller à n'importe laquelle???

Anne L.
11/02/2014, 12h07
Re-bonjour ;),
Si c'est pressant, tu peux aller à n'importe laquelle.

pegase47
14/02/2014, 10h21
Allo blessée et désolée de te répondre si tard... Il est sur que si tu débutes, un groupe pour débutants me semble une excellente suggestion pour débuter. On t'y expliquera notamment ce que sont les étapes et leur importance. Tu entendras aussi des gens qui viendront partager sur ce qu'Al-Anon leur apporte. Come le dit Anne cependant, si tu te sens vraiment mal, n'importe lequel des meeting est approprié car tu y trouveras sûrement l'accueil tant recherché.




Bonne chance :)