PDA

Voir la version complète : Pour réduire vos attentes d'un jeu



Raoul
10/03/2012, 07h00
Mettez dans votre perception de ce jeu un nombre réaliste de possibilités non-gagnantes et n'oubliez surtout pas que la réalisation d'une possibilité exclut la réalisation de toutes les autres.

Si vous connaissez le taux de retour du jeu, utilisez cette information pour déterminer le nombre de possibilités non-gagnantes.
Ex. Si une mise de $1 donne une chance de gagner $500 à un jeu dont le taux de retour est 92%, comptez pour ce lot 543 mises non-gagnantes ($500/.92), 217 mises non-gagnantes pour un lot de $200, 109 mises non-gagnantes pour un lot de $100, etc...

Note. Vous avez le droit de contribuer volontairement aux finances de votre gouvernement. Vous avez même le droit de trouver cela amusant. Vous avez aussi le droit de réduire vos attentes d'un jeu. Peut-être avez-vous avantage à le faire.


"... L'idée de l'avenir, grosse d'une infinité de possibles, est donc plus féconde que l'avenir lui-même, et c'est pourquoi l'on trouve plus de charme à l'espérance qu'à la possession, au rêve qu'à la réalité."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

Précédant cette phrase, Bergson avait expliqué la démesure intrinsèque de l'espérance.

"Ce qui fait de l'espérance un plaisir si intense, c'est que l'avenir, dont nous disposons à notre gré, nous apparaît en même temps sous une multitude de formes, également souriantes, également possibles. Même si la plus désirée d'entre elles se réalise, il faudra faire le sacrifice des autres, et nous aurons beaucoup perdu."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

Vous pouvez vous épargner beaucoup d'efforts et d'argent, si vous concluez rapidement que ces jeux à espérance de gain négative sont des impôts volontaires, des levées de fonds, des systèmes pyramidaux accrocheurs ou des arnaques. Réduire une attirance est parfois plus difficile que de la remplacer par une aversion.

Raoul
20/03/2012, 09h30
"... L'idée de l'avenir, grosse d'une infinité de possibles, est donc plus féconde que l'avenir lui-même, et c'est pourquoi l'on trouve plus de charme à l'espérance qu'à la possession, au rêve qu'à la réalité."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

"... on trouve plus de charme à l'espérance qu'à la possession..." C'est ce que la loterie vidéo exploite à fond. Comme elle cause habituellement plus de pertes que de gains, elle implique au maximum le joueur dans le processus des pertes (les mises irréversibles). Elle évite ce qui pourrait inciter le joueur à attribuer au jeu la cause de ses pertes. Elle n'utilise jamais les mots perte et perdre, et ne confirme pas explicitement l'encaissement irréversible de la mise. Elle provoque ainsi l'illusion que le joueur, et non le jeu, est l'unique cause de ses pertes.

Cette erreur a des effets plus étendus que le jeu excessif. Elle finit par affecter la façon dont le joueur perçoit son travail, ses proches, ses responsabilités et la façon dont il se perçoit.

Bergson avait compris cela.
"Quand on dit qu'un objet occupe une grande place dans l'âme, ou même qu'il y tient toute la place, on doit simplement entendre par là que son image a modifié la nuance de mille perceptions ou souvenirs, et qu'en ce sens elle les pénètre, sans pourtant s'y faire voir."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

Mon espoir de gagner n'a jamais fait le poids contre l'exploitant et ses ALVs.

Je me tiens loin de ces machines depuis plus de 8 mois. Je ne prévois plus d'argent pour le jeu et j'ai prévu des conséquences négatives raisonnables si je ne respectais pas mon engagement. Je préfère l'autodiscipline à la loto-discipline.

Raoul
26/03/2012, 07h54
Quelle chance !

L'abstinence totale et l'autodiscipline sensée et raisonnable fonctionnent encore pour moi, malgré mes longues années de dépendance à la loterie vidéo.

1- Je considère que je n'ai plus d'argent pour le jeu

2- J'ai fait l'inventaire de mes accès à de l'argent

3- Pour chacun de ces accès, j'ai choisi avec soin et amour une conséquence négative certaine que je devrai assumée si j'utilise cet accès pour le jeu

jannylove
17/07/2012, 00h11
Je trouve l'information que vous fournissez très intéressante et correcte.

Raoul
18/07/2012, 17h30
Merci jannylove ! Vous me rappelez que Bergson avait brillamment expliqué l'attrait trompeur de l'espérance.

"... L'idée de l'avenir, grosse d'une infinité de possibles, est donc plus féconde que l'avenir lui-même, et c'est pourquoi l'on trouve plus de charme à l'espérance qu'à la possession, au rêve qu'à la réalité."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

Raoul
20/07/2012, 07h32
"... L'idée de l'avenir, grosse d'une infinité de possibles, est donc plus féconde que l'avenir lui-même, et c'est pourquoi l'on trouve plus de charme à l'espérance qu'à la possession, au rêve qu'à la réalité."
(Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience (1888))

L'espérance du joueur de loterie vidéo peut s'enfler démesurément. Le joueur est capable d'espérer divers lots même s'il sait que le jeu n'accorde pas tous ces lots en même temps. Le joueur peut aussi espérer remporter plusieurs fois un lot qu'il convoite s'il ne considère pas ce pari comme son dernier pari. La somme qu'il mise lui semble dérisoire face à son espérance. Cela peut le mener au jeu excessif. De plus, le joueur ressent plus intensément son besoin de gagner lorsque ses pertes augmentent.

Normalement, le joueur devrait comprendre de ses sessions perdantes que ce jeu coûte très cher et qu'il ne doit plus y jouer. Mais cela n'arrivera pas si le joueur se blâme d'avoir perdu au lieu d'en blâmer le jeu. Il continuera d'aimer ce jeu et perdre son estime personnelle.

L'ignorance de l'emprise que son espérance irrealiste exerce sur lui laisse le joueur dans l'illusion qu'il peut encore contrôler son comportement de jeu. L'espérance fait appel à l'imagination. Lorsque l'imagination se heurte à la volonté, l'imagination l'emporte.

Raoul
25/07/2012, 10h08
Bonjour jannylove, je ne connaissais pas ce truc : envoyer d'abord un message anodin qui ne sera pas rejeté et y ajouter ensuite des liens publicitaires.

on n'arrête pas le progrès....

Raoul
27/07/2012, 05h52
Que font ces publicités touristiques asiatiques sur ce forum ?

jannylove
toanphung

Raoul
28/07/2012, 05h05
Normalement, le joueur devrait comprendre de ses sessions perdantes que ce jeu coûte très cher et qu'il ne doit plus y jouer. Mais cela n'arrive pas si le joueur se blâme d'avoir perdu au lieu de reconnaître qu'un jeu qui le désavantage cause de telles pertes. Il continue d'aimer ce jeu et perd son estime personnelle.

J'ai commis cette erreur. C'était une réaction émotive inappropriée extrêmement lourde de conséquences... En se blâmant des pertes que le jeu lui a infligées, le joueur chausse les souliers d'une victime d'un pervers narcissique. C'est ainsi qu'il tombe subjectivement sous l'emprise du jeu. Voilà le plus terrible piège du jeu.

jonny111
26/02/2013, 13h45
I infiniment comme ce sujet !

Lili s'en va en guerre
31/07/2016, 16h05
J'ai lu un de vos message Raoul ou vous mentionnez que le joueur ne doit pas se blâmer pour s'être, en quelques sortes, fait charmer et berner par le chant de la sirène.

Je me demandais ou partait notre cerveau "conscient" durant le jeu.

Je veux dire, au début, je me dis, je ne mettrai pas un sou dans ce jeu ce soir, je ne jouerai qu'avec la mise gratuite et puis c'est tout.

Tout le long de la partie, si j'ose dire, je me redis la même chose et puis viens un moment ou je n'écoute plus cette voix qui me parle ...

En vous l'écrivant cela m'a fait penser à ce dessin animé que j'avais vu très jeune avec un ange sur l'épaule droite du personnage et un démon sur l'épaule gauche.

L'ange me dit ... non ... ne joue pas ... tu ne gagneras pas ou cela te coûtera très cher pour du vent.

Le démon me dit ... na ... juste quelques sous ... tu as travaillé dur ... tu as bien mérité un loisir etc.

C'est fou non ?

En bout de ligne, tu te retrouves dans le noir, incapable de dormir, fâché contre toi-même, te sentant misérable, méprisable parce qu'incapable d'arrêter de jouer dans ces satanés jeux.

Alors qu'en réalité ... la machine est conçue pour cela ... c'est leur raison d'être.

La dernière fois que je suis allée sur mon jeu préféré, si j'ose dire, un pop up s'est ouvert me proposant une promotion ... achetez des jetons et obtenir 50% de plus.

J'ai demandé aux autres participants si ils avaient reçu cette publicité et bien non.

Donc, la "machine" sait que je n'ai plus acheté de jetons depuis x temps et tente de me pousser à l'achat un peu comme elle le fait en affichant avec des coups de klaxons les super gros lots des uns et des autres.

Je me sens encore plus conne quand j'y pense :(