PDA

Voir la version complète : Bonjour à tous



katmandou
09/06/2013, 18h28
Bonjour,

J'ai lu beaucoup de témoignages , tous très touchants. Je suis en couple depuis 12 ans . Quand j'ai rencontré mon conjoint , il buvait modérément ou comme on dit, socialement. Mais environ un an après , j'ai remarqué dans les partys ou réunions familiales qu'il buvait jusqu'à se saouler. Bon au début, c'était juste dans les occasions, mais ça me mettait en colère , et surtout, j'étais très embarrassée. Mais je l'aimais et j'espérais toujours qu'il arrête. Au lieu d'arrêter, ça a juste empiré d'années en années. Il lui arrivait même de conduire sa voiture après avoir bu (sans moi) et ça me faisait flipper et j'essayais de le mettre en garde et que s'il continuait , il allait se tuer ou en tuer d'autres. Mais bon, pendant toutes ses années qu'il a bu, il ne faisait que nier. Il m'a tellement menti, caché ses canettes de bières partout, parfois il buvait du fort , rhum blanc ou vodka, et après avoir vidé les bouteilles , les remplissait d'eau pour pas que je me rende compte. Mais bon, je trouvais toujours ses bouteilles ou cannettes, et j'arrivais toujours à découvrir ses façons de me berner. Je lui ai souvent dit que s'il ne cessait pas, j'allais partir mais je suis toujours restée.

Fin octobre 2012, il s'est décidé à arrêter tout seul , sans aide. Il est resté sobre 171 jours, donc presque 6 mois. En avril 2013 il a perdu son emploi et là, ça été la vraie descente aux enfers ! je crois qu'il n'a pas déssaoulé de tout le mois de mai, jusqu'à un samedi matin ou je suis descendue au sous-sol et là, je l'ai trouvé en larmes. On a parlé longuement et j'ai réussi à le convaincre que seul, il n'y arriverait pas...qu'il avait besoin d'aide. Je voyais sa détresse et lui ai promis que j'allais l'encourager et le soutenir mais que s'il ne faisait pas la démarche, j'allais partir.

Auparavant, il ne voulait pas aller aux réunions AA, il disait qu'il n'avait pas besoin de ça. Qu'il était capable de gérer ça tout seul. Mais à chaque fois , il échouait. Lundi dernier, il est allé à sa première réunion de AA...j'étais sûre qu'il allait revenir en disant que ce n'était pas pour lui. Mais à ma grande surprise, il a aimé ça, et depuis, il est retourné 4 fois, y compris cet après-midi. Je pense qu'il est sincère et qu'il veut vraiment s'en sortir .

Alors tout ce que je voulais dire comme message, pour les conjoints/conjointes , frères, sœurs, parents, enfants d'alcooliques, ne dites jamais : jamais ça n'arrivera, jamais il/elle ne le fera. J'ai été plusieurs années à penser ça concernant mon conjoint, mais ma patience, mes attentes, mes espoirs ont été récompensés. Je sais qu'il n'est pas encore sorti du bois comme on dit, je sais que la rechute est très courante, mais bon, c'est un premier pas très positif, et j'en suis très heureuse.

Merci de m'acceuillir dans votre groupe !

moderato
10/06/2013, 07h04
Merci pour ton touchant témoignage. Est-ce que tu vas dans les groupes familiaux Al-anon ?

katmandou
10/06/2013, 07h56
Non pas encore, mais je compte bien y aller ...j'ai déjà commencé à consulter la liste des réunions pour savoir quand et où il s'en donnait.

De plus il y a un congrès à Joliette le weekend prochain et mon conjoint est censé s'informer à sa réunion de ce soir, si les familles sont invitées .

Bonne journée et merci encore d'avoir pris le temps de répondre !

moderato
10/06/2013, 12h46
Dans les congrès il y a toujours des témoignages des personnes de l'entourage et ça aide beaucoup.
Voici le lien pour les réunions Al-anon :
http://www.al-anon-alateen-qc.ca/fr-reunionliste.htm

Bonne réunion.

katmandou
10/06/2013, 13h11
Merci pour la liste des réunions Moderato même si je l'avais déjà . Vaut mieux plutot 2 fois qu'une