PDA

Voir la version complète : C'est un nouveau départ !!



kmitanie
05/01/2014, 13h24
Bonjour, je suis une alcoolique, et aujourd'hui en cette journée du 5 janvier( mon anniversaire)
Je me fais un cadeau.
C'est ma première journée sobre et je souhaite plus que tout enfin pour une fois dans
ma vie d'en finir avec ma brune "bière et cie".

Jai 29 ans je suis encore toute jeune mais si je me laisse aller a continuer ma débauche
je vais devenir malade physiquement.
Jai toujours bu de grandes quatité, faits presque toujours des blackout.
Bref je me détruisait car javais limpression de ne valoir rien sans l'alcool.
Mon père est très malade à cause de la boisson et il na que 49 ans.
Un jour a la X jvx maccrocher à la vie et me donner le droit detre vrm moi-même.

Merci de me lire :)

kmitanie
05/01/2014, 13h25
C'est sur cette note triste, anxieuse, et fébrile que je te quitte encore une fois ma belle brune. Dans nos début tout était beau, tu m'as aidée à surmonter ben des douleurs. Tu m'as montrer à ne pas avoir peur de montrer ma vrai couleur. Mais trop de toi, arrive t'un temps où m'en séparer n'est plus pour moi une option mais plutôt un choix. Tu ma donner l'illusion de vivre ben du fun, mais tu m'as aussi fait perdre la face dans nos soirées de délire émotionnel. Maintenant tu ne m'apporte plus ce dont j'ai besoin pour grandir. Jai la chance de te quitter et d'être entre bonne main, même si parfois jva avoir l'impression de ne rien valoir sans toi. Mais une chose qui est sûr c'est que tu ne me tuera pas comme tu le fais avec tant dautres qui souffrent à cause de toi. Je sais pas si jvais en finir pour toute une vie, un quart de sciècle ou seulement pour quelques années...mais jvais me battre à chaques secondes pour me prouver à moi même que je m'érites de vivre une vie saine et en santé. Ya juste les fous qui changent pas d'idées........

Perdue
08/01/2014, 10h36
Bonjour Kmitanie,
Bravo pour ta décision! J'ai moi-même décidé de lâcher cette satanée bouteille le 4 janvier au soir.... après avoir bu toute la caisse. Résultat, le 5 janvier, mon état de sevrage était tel que je me suis ramassée à l'urgence de l'hôpital avec des symptômes sévères. Après une nuit en salle d'urgence à me donner des médicaments, ils m'ont fait rencontrer une infirmière qui m'a suggéré d'aller finir mon sevrage dans un centre fermé quelques jours et esuite continuer le processus en suivi externe. J'ai accepté.

J'ai passé une nuit dans ce centre fermé (pas de télévivion, ni internet, ni journaux, bref aucun contact avec l'extérieur). Je ne m'y sentais vraiment pas bien. Le 7 j'ai donc téléphoné mon conjoint pour qu'il vienne me chercher.

Voilà, maintenant le plus dur reste à faire car ici, j'ai juste envie d'aller m'acheter une bonne bière... grrrr

Mon médecin m'a mis en arrêt de travail 5 jours, je ne dois pas craquer. Heureusement j'ai ma médication qui m'aide....

J'aurais pu partir une nouvelle discussion avec mon histoire mais je me suis dit qu'on pourrait s'encourager?

Au plaisir de te relire... :)