PDA

Voir la version complète : J'aimerais y voir clair...



blessée
12/01/2014, 08h05
Quand il boit il veut aller sniffer et quand il sniffe il joue.
Une belle roue qui tourne sans arrêt.:(

(il peut être des semaines sans le faire mais il recommmence toujours un jour ou l'autre...)

Si je le retiens je suis pas fine, une grosse folle, si je garde son argent et que je lui donne pas je suis une voleuse, si je le pousse pour le retenir je suis une malade.

Est-ce moi qui a le problème??? j'aimerais le savoir.

legrand
12/01/2014, 21h49
Ton chum a un problème, et tu as un problème.
Je t'encourage à aller chercher de l'aide pour toi.

blessée
12/01/2014, 23h24
mon chum son problème est la dépendance

Mais quel est le mien alors??

Merci oui je crois que j'ai besoin d'aide

pegase47
04/02/2014, 03h39
J'ai déja vécu quelque chose de similaire. Mon ex-conjoint était toxicomane et avait un problème de jeu. A un moment, je me suis dirigée vers les groupes Nar-Anon qui existaient dans ma région à cette époque (C'était il y a 18 ans). Cependant, j'ai eu de la difficulté car je me demandais ce que je faisais là alors que je croyais que c'était lui qui avait un problème et pas moi: je n'avais pas de problème de dépendance aux drogues, au jeu ou à l'alcool. Pourquoi était-ce moi qui me retrouvais dans un meeting? Plutôt que de tenter de voir ce que ces gens avaient de similaire à moi, je me suis attardée à ce qui était différent: j'étais plus jeune, enceinte, etc.

Plus tard, à la suite d'une dépression j'ai bien compris pourquoi j'avais besoin d'aide. Premièrement, je me sentais tellement seule: j'étais persuadée que personne ne pouvait comprendre ce que je vivais. Aussi j'ai compris qu'il était plus facile pour moi de me concentrer sur les autres que sur moi. On me demandais comment j'allais et je répondais uniquement en fonction de l'état de mon conjoint à ce moment là par exemple. C'est ce que j'appelle la codépendance.


Aujourd'hui heureusement, je poursuis mon cheminement à travers les groupes familiaux Al-Anon. Il s'agit certes d'une fraternité qui regroupe les gens qui ont été affectés par la consommation d'alcool d'un proche mais plusieurs d'entre nous ont eu ou ont toujours à cottoyer une personne dépendante aux substances. Grâce à Al-Anon, je sais maintenant que je peux être heureuse, que la personne avec qui je suis consomme ou pas. Je sais aussi que je ne suis pas parfaite et tente de m'améliorer grâce au programme en 12 étapes. Je sais surtout que je ne suis plus seule et que peu importe ce qui arrive, je trouve toujours, chez Al-anon des amis qui m'accueillent de façon inconditionnelle et qui me transmettent leur expérience, leur force et leur espoir.

Je te souhaite le meilleur pour aujourd'hui et donne-nous de tes nouvelles!!!

blessée
09/02/2014, 02h46
Merci.... Merci , juste de savoir et surtout de le lire que je suis pas seule à vivre ça jme sens un peu mieux. jme demande souvent pourquoi ça m'arrive à moi cette situation là. j'ai fait quoi pour mériter ça... je veux plus vivre ça mais j'ai peur. Peur de l'échec de ma relation ( 3 ième échec...) j'ai eu 3 relations , 7 ans, 12 ans et là bientôt 4 ans....

je suis fatiguée de tout ça...... :(

pegase47
04/03/2014, 14h50
Rebonjour Blessée!


As-tu tenté finalement d'aller voir de quoi avait l'air les meeting? Ta situation va-t-elle mieux pour aujourd'hui? J'espère que c'est le cas.




Bonne journée