PDA

Voir la version complète : Je suis nouvelle!!!



Trixaga
24/02/2015, 16h25
Bonjour,

C'est la première fois que j'écris sur le forum. C'est d'ailleurs nouveau pour moi de regarder la réalité en face.... Je suis une femme de 36 ans. J'ai 3 jeunes enfants. Il y a 2 ans et demi, mes 2 plus jeunes ont été diagnostiqués ayant un trouble du spectre de l'autisme.

Ma vie telle que je l'imaginais s'est effondrée.... Peine, colère, désespoir.... Je me disais que j'étais forte, résiliente, que je n'avais pas le choix de regarder en avant.... Et j'y arrivais bien, à condition de boire quelques verres!!! Le vin est devenu ma béquille. Il s'est immiscé dans ma vie progressivement jusqu'à en devenir essentiel. Avoir besoin de boire pour garder le moral, contrer la fatigue, avoir du plaisir, me détendre, faire face à mon anxiété.... La depression s'est installée egalement et je suis entrer dans un tourbillon...

J'ai réalisé que je m'étais acheté un ticket aller simple...

Mais voilà que maintenant, j'ai décidé de prendre un ticket de retour. J'ai un raz le bol total de l'alcool. Je me choisi. Je choisi ma vie, même si elle n'est pas parfaite, je l'aime.

Voilà... Je suis abstinente depuis 8 jours et très fiere!!!!

moderato
27/02/2015, 13h16
Bravo ! Est-ce que tu as de l'aide ? Comment as-tu réussi à faire ça ?

Trixaga
28/02/2015, 07h59
Pour le moment, j'y arrive bien seule... Ça été plus difficile hier vers l'heure du souper où mon verre de vin me manquait. Je me suis occupée à autre chose en me disant que ça passerait... Et ça marché! Après 30-40 minutes, l'envie était passee! Très fière de moi ce matin!!! Debout a 5h00 pour les enfants et top shape! Yes!
J'entâme mon jour 11...

Trixaga
28/02/2015, 08h08
J'ai une inquiétude.... Dans le confort de ma routine quotidienne, ça fonctionne bien. Mon conjoint boit de la bière et moi, je déteste ça alors ça aide! Mais lorsque je serai confrontée à une situation où la tentation est forte; souper entre amis, fête, restaurant.... ce ne sera pas facile... Comment y arrivez-vous? Avez-vous attendu un certain temps avant d'être confronté à ces situations?

Trixaga
02/03/2015, 18h42
Merci beaucoup Anne L
Je vais me le procurer et je t'en redonne des nouvelles..

moderato
03/03/2015, 04h01
Ça dépend de ce que tu t'es fixé objectif? Est-ce que pour toi c'est l'abstinence ? Si oui vaut mieux éviter au début, quelques semaines, les situations ou tu es plus fragile. Et un jour ou l'autre, il faudra que tu fasses le test. Moi, je sortais quand même et quand je me sentais fragile, je partais. Qu'est-ce qu'il y a de différent depuis que t'as cessé ?

michou
21/04/2015, 04h15
Bonjour, quant à moi je suis vos discussions et partages que je trouve super motivant. Pour ma part, j'ai cessé de boire complètement le 6 avril 2015 tous alcool. Je prenais seulement de la bière mais en revenant du boulot le soir à minuit; je pouvais boire facilement 6 à 10 bières et c'était devenu une routine qui brisait ma vie. Je vis avec la même personne depuis plus de 30 ans et elle m'a partagé qu'elle cherchait un aptt. Ça m'a figé tellement j'étais mal de lui avoir fait subir pleins de choses malsaines lorsque je buvais. J'avoue que ce brutal arrêt a été difficile pendant quelques jours mais je me sens de mieux en mieux . Ma seule crainte est de me retrouver à mon chalet durant l'été???????. J'aime le gout du houblon de la bière et non de me retrouver saoul.
Je pensais prendre une bière sans alcool. Vous pensez quoi de cet espèce de transfert sans alcool?????

Merci de me lire, Michou

moderato
21/04/2015, 09h05
Bonjour,
Pour moi. le plus difficile, ça été de réussir à arrêter. j'y ai pensé tellement longtemps avant de réussir. Mais je ne réussissais jamais, je remettais toujours au lendemain. Donc, je n'ai pas envie de recommencer tout ce processus, de sevrage, d'hésitations et de dépressions que ça occasionne. Surtout que je sais jamais combien de temps ça va durer, cette consommation. Quant à la bière sans alcool, je me souviens que j'en ai bu, j'en buvais autant, 10 ou 12 et des fois plus, par soir, alors je trouve ça inutile. En plus les bières désalcoolisées à 100% ça existe pas, si tu lis les étiquettes, il y a moins de un demi de 1% d'alcool. Je me suis demandé si les cocaïnomanes snifflaient de la poudre à pâte les premiers jours d'arrêt, j'ai trouvé ça ridicule et j'ai arrêté. Mais y a rien comme faire ses propres expériences.

Bérénice
22/04/2015, 11h57
C,est vrai qu'il faut se préparer longtemps a l'avance (si on peut...) et faire ses expériences. On vient à se connaitre, nos patterns, nos réactions. Ce qu'on apprend à chaque fois. J'aimerais être une consommatrice occasionelle, ce serait mon but ultime. D,ou mon défi d'arreter 1 mois pour "casser" une habitude. Mais j'ai flanché en fds, v-s-d. (3.5 à 5 verres/soir). Recommencé mon abstinence depuis ce lundi. Je ne me tape pas sur la tête pour avoir flanché, mais je note tous mes sentiments/expériences ds un cahier pour tenter de me comprendre et voir comment je me sens. Je cours un demi marathon ce dimanche. C,est mon but, ce qui me tiens à être sobre cette semaine pour être en forme et en profiter surtout. Ce sont tellement de bonnes endorphines les courses (et la course), je suis accro aussi, mais c,est plus sain ;-)

moderato
22/04/2015, 21h57
C'est vrai que chacun est différent, moi je pourrais pas me permettre un seul, j'aurais trop peur de déraper. Bon marathon et donne-nous de tes nouvelles.

michou
24/04/2015, 02h31
C'est vrai que chacun est différent, moi je pourrais pas me permettre un seul, j'aurais trop peur de déraper. Bon marathon et donne-nous de tes nouvelles.

Moi aussi j'ai peur que prendre une bière sans alcool; je pourrais être tanté qui sait de reprendre les vielles habitudes et je me pousse de tout ça mais parfois c'est très difficile.
Il m'arrive d'y penser particulièrement et surtout le soir mais je fais autre chose et ça passe.
Je pense que s'occuper à différentes choses et sortir de certaines habitudes ( Du passé ) est bénéfique et tout cas pour moi. Donner des nouvelles. Merci

Michou

CélineCC
14/06/2015, 15h15
Bonsoir,


ce n'est pas le remède miracle mais quand je m'occupe, je ne bois pas ou moins. Je tente donc de me forcer à faire tout un tas de choses à la maison pour ne pas "me poser" devant la télé le soir sinon ma bouteille de vin peut y passer...
J'essaie aussi en parallèle de boire une boisson non alcoolisée en même temps( ça réduit la gueule de bois du lendemain en plus!)
Pour réduire ma consommation, je me sers aussi parfois un soda, avec belle présentation afin de reproduire le rituel de l'apéritif, un peu comme un fumeur à qui le geste manque..
Ce ne sont que des pistes car mon problème est loin d'être résolu, ma présence ici en atteste....

pascalc
17/06/2015, 10h27
Bravo a toi.

Je suis rendu aujourd'hui a mon 11 eme mois sans boire une goutte d'alcool. Chaque jour est un défi mais c'est tellement gratifiant.

Je te souhaite bon courage et de persévérer.

Pascal
Si tu as besoin d'échanger, hésite pas.

pascalc
17/06/2015, 10h28
Moi 11 mois et je n'essaye pas les substitue sans alcool. Trop peur de me rappeler le gout. Bon courage.






Moi aussi j'ai peur que prendre une bière sans alcool; je pourrais être tanté qui sait de reprendre les vielles habitudes et je me pousse de tout ça mais parfois c'est très difficile.
Il m'arrive d'y penser particulièrement et surtout le soir mais je fais autre chose et ça passe.
Je pense que s'occuper à différentes choses et sortir de certaines habitudes ( Du passé ) est bénéfique et tout cas pour moi. Donner des nouvelles. Merci

Michou