PDA

Voir la version complète : première visite et jamais cru m'y retrouver !



margueritejaune
20/07/2015, 13h37
Oufff... seulement de me retrouver ici, pour moi, c'est un bon bout de chemin.... faut dire que l'alcool a toujours été dans ma famille.. avec modération mais clairement une démonstration du plaisir... J'ai grandi la dedans sans en consommer pour autant. puis aujourd'hui, je me retrouve dans la quarantaine à m,apercevoir que moi aussi, j'en prends pour le plaisir mais aussi pour passer l'ennui. Mais lorsque le plaisir arrive, il ne part pas tant que j'en ait trop pris et que je tombe endormie sur le canapé. Avant je me contenais que les weekend mais maintenant, je commence les jeudi vers 16h et vendredi même chose...Je me surprends même à y penser en plein milieu de PM en début de semaine... Je me déçois moi même. Je sais que mon conjoint aimant et avec lequel je suis heureuse s'aperçoit un peu de ma déroute mais n'ose pas m'en parler... j'aimerais me guérir de cette habitude, maladie, peu importe avant d'être reproché de ma conduite...J'essaie l'écriture par ce forum pour trouver un peu de soutien et d'aide... Vais-je être capable de passer cette semaine... je désespère déjà à mon jeudi qui approche dans 4 jours !!.. et dire que personne ne peut se douter de cette ombre de moi-même. j'ai honte, ca fait mal !!

moderato
20/07/2015, 18h41
Merci de nous raconter ton histoire. Ça prend une bonne dose de courage pour regarder la réalité en face. Il y a des tests d'auto-évaluation sur ce site qui permettent de voir le degré de gravité de sa consommation. Il y a aussi une rubrique RESSOURCES qui nous informe sur les ressources disponibles au Québec. De plus il est possible de rencontrer des professionnels qui peuvent nous aider : médecins, psychologues, travailleurs sociaux. Et finalement les groupes d'entraide (gratuits, confidentiels) accessible dans la plupart des régions du Québec. Ton conjoint peut aussi consulter les services à l'entourage. Bon courage !

margueritejaune
21/07/2015, 08h50
Merci pour les paroles d'encouragement. Cela fait toujours du bien à lire. À ce point-ci, mon conjoint et moi n'avons jamais parlé de cette facette de moi. Peut être un peu le comportement de l'autruche... Qui sait. Mais je crois davantage que mon conjoint ne sait pas l'ampleur de mon désespoir. Nous avons une entreprise qui fonctionne bien depuis plusieurs années. Nous y travaillons beaucoup, ce qui fait que les weekend arrivent et nous arrêtons toutes activités pour reprendre des forces. La routine de ces weekends est peut être salutaire à nos corps mais l'ennui de mon coté s'installe et c,est comme cela que j'ai commencé à consommer davantage.. Le plus fou est que je suis une personne dynamique, toujours "de bonne humeur". Je pratique le yoga et j'essaie de maintenir une méditation continue. Je fais beaucoup de lecture spirituelle mais il y a quelque chose que je saisie pas faut croire ou j’oublie tout à partir des jeudis !! !!

Puis, la nouvelle nous est arrivés comme une bombe. Mon conjoint atteint d'un cancer. Nous avons tout mis de coté pour le soigner et ont peut dire que nous avons réussi, il va de mieux en mieux, en processus de rémission mais encore plus besoin de repos.... Ce qui me laisse beaucoup de temps libre à tourner en rond et à vider les bouteilles de vin (souvent en cachette)... Je ne suis pas fière et même de l'écrire est une épreuve très difficile dans le moment. Je ne suis pas prête à consulter en dehors. Je n'ai pas cette possibilité dans mon horaire pour l'instant... Je suis venue sur ce forum pour vous lire, pour me délivrer et y trouver du réconfort et des encouragements... On verra bien pour la suite :) Merci encore... le mardi est un jour assez facile pour moi.

margueritejaune
22/07/2015, 14h36
J,ai vu passer un message de Mme Anne L. hier. Mais il ne s'est jamais affiché ... j'aimerais bien y répondre car je le trouvais très pertinent. Est-ce que quelqu'un sait comment voir ce message ?.

Merci

moderato
22/07/2015, 15h16
Bonjour,

Vous pouvez faire une recherche (boîte de dialogue en haut à droite de cette page) vous verrez les discussions avec Anne L. et pourrez lui envoyer un message privé ou répondre dans une discussion.

margueritejaune
23/07/2015, 06h56
Merci premièrement moderato pour la réponse. Je vais laisser aller puisque je ne retrouve pas le message de cette dame Anne. Le but d'un forum étant à mes yeux une plate forme de partage, Je ne voie pas l'utilité d'écrire en privé.

Des amis sont venus hier après souper prendre un café Il se sont servis chacun Baileys en accompagnement. Ils ne m'en ont pas offert et je n'en ait pas pris. Une mince victoire sur une grande tentation !! Disons que je préfère le vin !

Aujourd'hui est la journée la plus difficile. Mes habitudes à partir de 16h doivent être modifiées si je ne veux retomber. Si seulement une coupe était possible mais je sais bien que pour moi qui ne fait rien a moitié, je ne peux me permettre cette "permission" ! J'ai espoir de passer cette soirée car j'ai vraiment le désir de changer. À suivre ...

Question : si parfois nous recevons des gens pour un souper, croyez vous possible de consommer avec modération ou cette "escapade" nous fais reculer plus qu'avancer ? Merci pour vos opinions 😏

moderato
23/07/2015, 09h28
Vous pouvez lui laisser un message privé pour l'inviter à votre discussion ou bien lui répondre dans une autre discussion.

Ça semble aller mieux quand vous consommez moins? Quand à savoir si c'est possible de consommer "raisonnablement", vous pouvez toujours tenter l'expérience et vous pourrez tirer vos conclusions vous-même. Vous êtes certainement la seule personne qui puisse juger ça.
Merci de vos témoignages
Bonne journée!

Anne L.
23/07/2015, 10h28
Bonjour,
Pour mon message précédent, j'ai choisi de le retirer, je le trouvais trop compliqué ;-) . Ça parlait de trois notions qui selon moi sont importantes de comprendre en «dépendance»: le phénomène de «l'obsession» (penser toujours à çà sans le vouloir), du «déni» (ne pas voir son état) et de la compulsion (passer à l'acte de consommer même si on ne veut pas vraiment parce qu'on ne sent plus capable de résister).

Bon jeudi!
Anne

margueritejaune
24/07/2015, 07h42
Bon matin !! wow !! j'ai réussi mon jeudi sans trop de mal... Trop longtemps que ce mal vie en moi sans que je le partage.. Je crois qu'avoir écrit sur le forum m'aide car m'étant maintenant ouverte à d'autres, je serais triste de ne pas réussir.. en tout cas, hier, ça bien été.. Le we est arrivé. C'est la cour des grand.. j'y avance un moment à la fois...

Oui, Moderato, je me sens bien lorsque je ne boit pas.. La plus belle émotion est de ne pas ressentir la culpabilité d'être sous l'effet de l'alcool..aussi, les petits jeu de cachettes que je joue lorsque j'ai besoin de consommer, ca fait du bien de pas le faire (boire au goulot de la bouteille en ti-bonhomme pour que personne m'aperçoive) . Mais présentement, j'ai mal à la tête et j'ai des effets d,abstinence que je n'avais jamais ressentie . J'ose croire que ce n'est que temporaire....

Anne, je me permet de publier une partie de votre message :
la dépendance l'alcool est une _maladie du cerveau_ dont les principaux symptômes sont le déni («je ne suis pas si pire que çà»)l'obsession («je ne pense qu'à çà) et la compulsion : «je ne peux pas faire autrement, j'y ai pensé toute la semaine, il faut que je consomme».
En terme scientifique: c'est une maladie qui affecte le système neuronal de la récompense, dans le cerveau du buveur.
En espérant que çà vous aide dans votre réflexion, car comprendre comment la dépendance nous affecte est le premier pas pour se rétablir de ses effets.
Je ne peux le laisser en privé. Il peut en aider d'autres !!... J'ai ces 3 démons en moi et lorsque je vous ait lue, j'ai reçue une claque mais qui m'a permise de me mettre en perspective et c'est si vrai...Ils viennent et partent et si puissant !! Merci !

Vos messages provoquent car elle touche exactement où sa fait mal. Je doute qu'un forum soit l'endroit où on recherche le la-la land.. Du moins, si moi je suis ici, c'est pour du vrai soutien et pas du flattage mignon de mon orgueil !

Sur ce, bon vendredi, je me programme des activités qui me sortirons de ma routine. J,ai la volonté et je saurai demain à quel point je suis motivée :)

margueritejaune
27/07/2015, 12h20
pas très fière... j'avais omis de penser aux pressions sociales, aux rencontres surprises et souper sur les terrasses .... Je m'en suis pas mal tirée mais flop total dimanche... pas grand chose à dire.. je me refais une semaine pour me motivée à affronter le weekend...j'imagine que cela fais partie de la vie...up and down !! bonne semaine à vous ;)

moderato
27/07/2015, 14h28
Bonjour,
J'ai lu une pensée de Christian Bobin, qui m'a fait du bien :
« Il y a une étoile mise dans le ciel pour chacun de nous, assez éloignée pour que nos erreurs ne viennent jamais la ternir. »
Bonne semaine !

NouvelleVie
05/10/2015, 06h47
Bonjour MargueriteJaune.
Je ne sais pas si tu viens toujours sur ce forum mais ton histoire ressemble beaucoup à la mienne.
Si tu es toujours active ici et en cheminement vers une amélioration de ta santé nous pourrions s'entraider mutuellement.

Au plaisir de te reparler