PDA

Voir la version complète : Un jour de fait



Boblili
13/07/2016, 12h50
Je trouve ça tellement difficile. Hier, première journée sans alcool. Mon foie se porte déjà mieux. Il n'y a pas une heure ou une minute sans penser à boire. J'essaie de m'occuper l'esprit et penser à autre chose. Mais je suis hantée par ce besoin d'un bon verre de vin. Avez-vous des trucs à me donner. J'essaie de me motiver en me disant que c'est pour ma santé, pour mon bien etre, etc.. J'ai l'impression de ne pas être heureuse si je ne consomme pas.

Merci pour vos conseils

moderato
14/07/2016, 08h41
Beaucoup de repos et quelqu'un à qui parler.

Anilec
14/07/2016, 23h10
je te comprent je me sens pareil

Anilec
15/07/2016, 19h51
coucou je te comprend jarrettte de boire bientot jai limpression de vivre un deuil ... jai pris des demarche travailleeuse social medicamen por le sevrage etc ..jai limpression que ma vie ne tourne plus ronnd

Boblili
15/07/2016, 22h20
Je ne suis pas fière de moi. Je n'ai pas réussi plus d'un jour mais j'essaie de me réjouir de ce jour. Quand je pense que ce sera le combat de ma vie, j'ai envie de baisser les bras maintenant.

Je peux sembler très négatif pour bien des gens ou faible, je ne sais pas trop. Mais j'espère retrouver un peu de motivation pour arrêter. Sinon je vais y laisser ma peau.

Cela me fait du bien de parler sur ce site. Je n'ai pas encore eu le courage d'aller dans un groupe. Mais sachez que vos commentaires ne me sont pas indifférents, ils me permettent de réfléchir et de m'aider aussi, tellement. À tous ceux qui souffrez comme moi, je vous souhaite tout le courage nécessaire et la force de parvenir à ne plus dépendre de cette merde.

moderato
16/07/2016, 08h10
Ça me fait penser à une citation de Gregory Bateson : L'alcoolique vit dans un système circulaire de défis où se répondent les assertions contradictoires : « Je peux ne pas boire », et, inévitablement, « Je peux boire sans danger ».