Lundi le 28 février, les 600 millions d'utilisateurs de Facebook sont invités à s'éloigner pendant 24 heures de cet épidémique outil de communication, dans le cadre de la «Journée mondiale sans Facebook». Un appel à la pause pour méditer sur les conséquences de cette dématérialisation des rapports humains qui bouleverse nos vies tout comme notre rapport à la censure, à la vie privée, à l'autre, à la publicité, à la dépendance...

Quelle est votre relation avec Facebook?

Êtes-vous capable de passer une journée sans votre réseau social virtuel? Pourriez-vous vous en passer pendant plusieurs jours ou en êtes-vous devenu dépendant?


Voici le lien de l'article paru dans le devoir:
http://www.ledevoir.com/societe/actu...t-on-reflechit