Bonsoir,

Un soir de gros craving, j'ai trouvé ce site via Google et je me suis inscrite.

J'ai retombé dans la consommation (crack) depuis 2011 (j'ai déjà eu une épisode de consommation étant plus jeune, de 1996 à 2000; j'avais arrêté seule et je ne pensais vraiment pas qu'un jour cette maladie allait refaire surface...).

Depuis 2011, j'ai été en arrêt de travail à plusieurs périodes, j'ai été faire plusieurs thérapies en toxicomanie (sans gros succès par contre) et psychothérapie (je consulte encore une psychologue spécialisée en toxicomanie à la fréquence d'une fois aux 2 semaines).

Depuis 2016, j'ai réintégré le travail et ma vie va bien en général quoique j'ai quelques rechutes aux 3-6 mois. Je suis dans un milieu très conservateur, mon entourage n'est pas au courant de ma consommation sauf quelques amis proches. Personne ne consomme dans mon entourage, je consomme seule. Nonobstant mes rechutes distancées, chaque rechute me coûte des milliers de $$ et peut durer entre 2-5 jours. Mon employeur est au courant de mon problème de consommation et me supporte malgré mes déboires.

Depuis début avril, j'ai eu 2 rechutes (la dernière remontait au début mai et elle avait duré 5 jours). Je ne peux pas en parler à personne, je me sens vraiment seule avec cette maladie... À tous les week-ends, je me bats comme le diable dans l'eau bénite pour ne pas céder.

J'ai essayé les fraternités (NA, CA, AA) mais je n'adhère pas à leur philosophie ni au mode de vie prôné. Je ne me retrouve pas avec les membres non plus: ayant passé ma vie dans un milieu straight et conservateur, je n'arrive pas à m'adapter dans ce milieu que je considère marginal. De plus, quelques membres, à plusieurs reprises, ont trahi mon anonymat en m'approchant à l'extérieur des meetings lorsque j'étais avec des amis/collègues.

Je ne sais plus où chercher de l'aide, à quelles portes frapper... Ma santé et ma situation financière tiennent bon mais pour combien de temps... J'ai peur, je me sens vulnérable, je me sens seule...

Étant l'aspect confidentiel du forum, ça me fait du bien de pouvoir m'exprimer. Merci