+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Double vie

  1. #1

    Par défaut Double vie

    Bonsoir,

    Un soir de gros craving, j'ai trouvé ce site via Google et je me suis inscrite.

    J'ai retombé dans la consommation (crack) depuis 2011 (j'ai déjà eu une épisode de consommation étant plus jeune, de 1996 à 2000; j'avais arrêté seule et je ne pensais vraiment pas qu'un jour cette maladie allait refaire surface...).

    Depuis 2011, j'ai été en arrêt de travail à plusieurs périodes, j'ai été faire plusieurs thérapies en toxicomanie (sans gros succès par contre) et psychothérapie (je consulte encore une psychologue spécialisée en toxicomanie à la fréquence d'une fois aux 2 semaines).

    Depuis 2016, j'ai réintégré le travail et ma vie va bien en général quoique j'ai quelques rechutes aux 3-6 mois. Je suis dans un milieu très conservateur, mon entourage n'est pas au courant de ma consommation sauf quelques amis proches. Personne ne consomme dans mon entourage, je consomme seule. Nonobstant mes rechutes distancées, chaque rechute me coûte des milliers de $$ et peut durer entre 2-5 jours. Mon employeur est au courant de mon problème de consommation et me supporte malgré mes déboires.

    Depuis début avril, j'ai eu 2 rechutes (la dernière remontait au début mai et elle avait duré 5 jours). Je ne peux pas en parler à personne, je me sens vraiment seule avec cette maladie... À tous les week-ends, je me bats comme le diable dans l'eau bénite pour ne pas céder.

    J'ai essayé les fraternités (NA, CA, AA) mais je n'adhère pas à leur philosophie ni au mode de vie prôné. Je ne me retrouve pas avec les membres non plus: ayant passé ma vie dans un milieu straight et conservateur, je n'arrive pas à m'adapter dans ce milieu que je considère marginal. De plus, quelques membres, à plusieurs reprises, ont trahi mon anonymat en m'approchant à l'extérieur des meetings lorsque j'étais avec des amis/collègues.

    Je ne sais plus où chercher de l'aide, à quelles portes frapper... Ma santé et ma situation financière tiennent bon mais pour combien de temps... J'ai peur, je me sens vulnérable, je me sens seule...

    Étant l'aspect confidentiel du forum, ça me fait du bien de pouvoir m'exprimer. Merci

  2. #2

    Par défaut

    pi comment ca va ces temps si , en fait u encore souvent

  3. #3

    Par défaut Difficile...

    J'ai encore consommé hier soir... Je consomme aux deux weekends, ça affecte mon moral et mon travail (je m'absente souvent et je suis de mauvaise humeur). C'est le weekend et j'ai peur...

  4. #4

    Par défaut

    Est ce que tu consomme seul ou avec du monde, et dit toi que si tes capables de pas en faire a chaque jours tu est capable de pas en faire la fin de semaine , surtout que tu en fait au 2 fin de semaine sa prouve que tu est quand meme forte.Hésite pas a venir me jaser en pv si tu veut ou ici jai deja été accros solide a coke j en fesait a toute les jours et jai réussis a arretter du jour au lendemain, mais faut vrm etre pret

  5. #5

    Par défaut

    Je consomme seule, je ne connais personne qui consomme dans mon entourage.
    Durant ma première épisode de consommation plus jeune, j'avais déjà consommé à tous les jours et j'avais arrêté du jour au lendemain. Or, depuis 2011, je rechute ponctuellement. J'ai consommé encore la semaine dernière, un soir... Rien de catastrophique mais assez pour me tourmenter...

  6. #6

    Par défaut

    D apres toi qu est ce qui fait que tu consomme plus une semaine qu une autre, et en moyenne tu consomme combien par fin de semaine

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  • Les balises BB sont activées : Actif
  • Les smileys sont activés : Actif
  • La balise [IMG] est activée : Actif
  • Le code HTML peut être employé : non