Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce forum. J'ai 69 ans.
Depuis quelques années ma consommation d'alcool a augmenté de sorte que j'en suis venue à boire une bouteille de vin par jour autour de l'heure du souper. La conséquence c'est que maintenant je me retrouve avec des problèmes de santé: mauvaise digestion, insomnie, diminution d'équilibre, pertes de mémoires, ...
Mardi dernier j'ai commencé à éprouver du dégoût à l'idée de boire du vin de cette façon. Je bois trop vite et ne prends pas le temps d'apprécier.
J'ai fait des recherches sur internet et j'ai trouvé ce forum.
En lisant vos messages et après réflexion, j'ai pris conscience de mon problème: je suis alcoolique. J'en suis pour l'instant consciente mais je ne pense pas l'avoir accepté encore. J'en ai parlé à personne à date. J'ai peur d'être jugée et rejetée.
C'est sûr que mon entourage se rend compte que je consomme beaucoup. Mais personne ne m'en a parlé.
Mardi dernier je n'ai pas bu. Même chose à chaque jour depuis.
En fait, depuis mardi, je n'ai pas le goût de boire du vin ni rien d'autre.
Jusqu'à présent ça se passe assez bien. Je pense souvent à ce que je lis sur ce forum.
Ça me rappelle que je suis vulnérable et que je ne dois pas oublier qu'un seul verre pourrait me ramener à mes habitudes.
Je vis seule mais la fin de semaine mon ami de coeur est présent chez moi. Il continue à boire du vin durant le repas du soir mais je ne l'accompagne plus. Même en le voyant boire je n'ai pas le goût d'en prendre et je dis non quand il m'en offre.
Voilà où j'en suis pour l'instant.
Merci de partager vos expériences. Ça m'aide à me sentir moins coupable et moins seule avec mon problème.
Nanou