+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 6 PremièrePremière 1 2 3 4 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 52

Discussion: montreal

  1. #11
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    694

    Par défaut

    Ça fait longtemps que t'es inscrit?

  2. #12

    Par défaut

    Quand je me suis inscrit, il me semble que j'étais dans ma première année d'abstinence(?) Et j'ai arrêté de consommer en 2010 (alcool). Je ne peux pas dire que je viens régulier depuis ce temps, mais je le fais par période.

  3. #13
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    694

    Par défaut

    Je me demande : si quelqu'un consomme beaucoup (alcool, drogues ou autres), ça peut être assez difficile d'être régulier sur ce genre de forum. Qu'est-ce que t'en penses?

  4. #14

    Par défaut

    C'est sur. Sauf que je pense aussi qu'un forum peut être une bonne forme de "tremplin" pour l'aide. C'est anonyme, donc beaucoup plus facile d'échanger honnêtement sur sa consommation, ce qui n'est pas nécessairement facile à faire quand on en est à l'étape des questionnements, des prises de conscience ou encore quand on en est aux tentatives d'arrêt (honte, peur du jugement, etc). Ensuite, je pense que ça peut être une porte d'entrée vers d'autres démarches éventuelles. Mais au niveau régularité, c'est sur que oui, ça a certainement un impact.

  5. #15

    Par défaut

    Pas facile les premiers pas mais tu va être super contente de toi quand tu va voir qu'il y a une petite lueur au bout du tunnel

  6. #16

    Par défaut

    Je te remercie pour ta sollicitude BudLast, mais je crois bien que je suis déjà sortie du tunnel.

    J'essayais simplement de répondre à Moderato sur la question qu'il posait et qui réfère à la conso et à la régularité de la fréquentation du forum (au sens large). Sinon, il y a peut être un bout que j'ai manqué

  7. #17

    Par défaut

    C'est plutôt moi qui en a manqué un bout puisque je n'avais pas lu ton message précédent.

    Je ne sais pas dans quelle mesure on peut être utile ici s'il n'y a personne qui a besoin de notre aide

  8. #18
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    694

    Par défaut

    Y a certainement plein de monde qui a besoin d'aide. Et vous, qui vous a aidé et comment?

  9. #19

    Par défaut

    Pour ma part, je dirais que ça a été assez long avant que je finisse par demander de l’aide. C’est d’ailleurs ce que j’ai trouvé le plus difficile, encore plus difficile que de reconnaitre et de m’admettre mon alcoolisme. Déjà que j’ai mis beaucoup de temps à le reconnaître, à en venir aussi à la conclusion que la solution pour moi était l’abstinence (à plus ou moins accepter cette idée au départ aussi donc à beaucoup essayer de faire autrement avant). Mais bref, à partir du moment ou j’ai vraiment reconnu mon problème et le moment ou j’ai demandé de l’aide, il s’est écoulé 2 ans environ. Mes deux pires années de consommation.

    Je buvais tout en sachant que je n’étais plus capable de faire autrement, ça s’est mis à très mal boire. La dégringolade s’est mis à être plus rapide aussi. Au bout de deux ans à essayer de me battre contre ça, j’ai fini par avoir l’impression d’être comme un hamster qui court dans une roue, qui aurait eu envie de s’arrêter pour au moins reprendre mon souffle, mais que la roue oblige encore à courir.

    Je ne cachais plus non plus ma consommation, ce que j’avais tendance aussi à faire, en partie, avant. Peut être que c’était une façon de demander indirectement de l’aide? En laissant voir vraiment. Je ne le sais pas.

    Et un soir c’est à un de mes amis que j’ai fini par exprimer mon mal être et où j’en étais vraiment avec ma consommation,comment ça allait avec moi ou plutôt comment ça n’allait plus du tout. Je savais que AA existait, on m’en avait déjà parlé, mais j’avais beaucoup de réticence et de craintes à y aller. En même temps, je ne voyais pas trop d’autres issues. Le lendemain, cet ami m’a appelé et m’a demandé si j’avais envie qu’il m’accompagne à une réunion pour m’aider à franchir la porte et j’ai dit ok. Des membres ont pris le relais ensuite au niveau de l’accompagnement, dont la personne qui est devenu mon parrain. Et tranquillement, tout s’est mis en place pour moi. Donc pour moi, beaucoup avec l’aide des AA.

  10. #20
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    694

    Par défaut

    Merci de nous partager cette démarche. Je me demande pourquoi les AA, ça marche pour certaines personnes et pour d'autres pas?

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  • Les balises BB sont activées : Actif
  • Les smileys sont activés : Actif
  • La balise [IMG] est activée : Actif
  • Le code HTML peut être employé : non